Le but de ce forum est d'initier les modélistes à la construction des maquettes navigantes.


    Les plans et leur duplication

    Partagez
    avatar
    FLF-50
    Admin

    Messages : 2028
    Date d'inscription : 26/05/2010
    Age : 73
    Localisation : Marigny (50)

    Les plans et leur duplication

    Message  FLF-50 le Jeu 27 Mai 2010 - 14:49

    Posté le 07/12/2003 23:03:28      


    Bonjour à tous,
    J'ouvre ce sujet, car il revient souvent dans vos questions et parfois celles-ci restent sans réponse, je trouve cela déplorable de la part de gens qui connaissent bien le sujet.
    Préambule.
    Il existe en France plus d'un millier de plans disponibles et beaucoup l'ignorent, par manque d'information mais aussi à cause de la jeunesse de beaucoup,(ce n'est pas une critique mais un constat, nul ne peut savoir sans être informé) il importe donc que les anciens vous renseignent au lieu d'ignorer volontairement le sujet.
    Ces plans existent depuis la création en 1942 de la revue "MRB", suivie en 1970 de la revue "Radio Modélisme" puis vers 1975 "Adepte" et enfin "RC Marine" et "Bateau modèle", ajoutons à cela les plans des magasins de l'époque, "La source des Inventions", les boites "Navig", "New Maquette", etc. ....
    Ces plans sont répertoriés dans des catalogues, certains sont retirés suite à une mévente, mais ils existent. Si je lis attentivement le Forum et d'autres, les questions reviennent toujours, (recherche plan du bateau machin).
    Comment nait un plan.
    Tout d'abord de la bonne volonté du maquettiste, je m'en suis servi, et je dois vous faire profiter de mon expérience, mais attention, c'est long et ardu.
    L'idée.
    Un bateau me plait, il est nouveau, il peut intéresser les maquettistes, cela vaut-il le coup?
    Il faut tout d'abord se procurer l'original ou copie de l'étude de chantier.
    Bateau neuf ou récent.
    possible pour un bateau commun tel un chalutier, difficile pour un autre à cause de la concurrence et pratiquement impossible pour un militaire.
    Bateau ancien ou plus en service.
    C'est un peu plus facile, à condition d'optenir les documents s'ils n'ont pas étés jetés (archivés pour les militaires)
    De la commence un travail ardut long et juridique, tout d'abord, obtenir l'autorisation écrite, du propriétaire, ou armateur ou chantier du navire, de reproduire et publier les plans de ce bateau.
    Obtenir les caractéristiques exactes(rigoureusement exacte du modèle) et la ce n'est pas gagné, redessiner entièrement le plan en enlevant le superflu (il y en a beaucoup) faire apparaitre les couples nécessaires au maquettiste n'ayant aucune connaissance en architecture navale, prévoir les ouvertures nécessaires, implantation moteur, radio, etc.
    Une fois terminé ce travail, reproduire l'ensemble sur calque à tirer, et enfin le faire éditer et imprimer pour qu'il soit mis à votre disposition.
    Ceci semble simple pourtant cela dure de 6 mois à 5 ans selon le cas et les autorisations nécessaires.
    La duplication.
    Ceci est un gros problème que beaucoup d'entre vous ignorent, il est évidemment tentant de copier, photocopier et scanner, que d'erreurs allant de 1 mm à 15mm sur un plan de 1,20m, et quel résultat, voici un petit exemple, un ami me donne le couplage, pardon le plan de forme d'un navire au 1/100 largeur 14 cm; 25 photocopies sont nécessaires, le taux d'erreur moyen se situe à - 1mm à +1,5 mm. Je reprends le document original et je le repasse 25 fois dans une tireuse de plans, 25 copies correctes, taux d'erreur nul, 1 phocopie= 0,20€, les 25 tirages regroupés sur un format A1= 2€ soit une économie de 60% ceci n'est pas négligeable avec un taux de réussite de 100% alors qu'avant il était de 0%.
    Une anecdote.
    D'ici peu je devrais vous sortir dans une revue, le plan d'un bateau neuf, je travaille dessus depuis janvier 2001, 5 maquettes ont été construites, le 6éme et dernier  est en cours (une maquettes supplémentaire au 1/200 à été réalisée), à l'origine, le propriétaire, m'a commandé un exemplaire à l'aide d'un plan réduit au 1/300, pour un modèle au 1/100, j'ai donc demandé des plans à l'échelle, l'original étant construit au Japon, j'ai reçu des copies en rouleau, la fiche technique donnait longueur 155m, largeur 24m, sur le plan vertical, la largeur 24 m = 24 cm c'est donc correct, mais la longueur donne 163 cm soit 8 mm de trop, sur la vue de profil la longueur passe à 168 cm soit cette fois 13mm de trop en réalité 1,30 m à l'échelle, ce problème est du à une erreur de duplication, l'on à privilégié la copie alors que l'on aurait du retirer les plans, ce problème est fréquent sur nos maquettes dont les plans sont copiés.(moralité, j'ai redessiné les plans pour être en conformité avec le vrai navire)
    Solution.
    Beaucoup d'entre vous demandent des copies scannées ou photocopiées, c'est pratique, peut-être pas cher, mais très aléatoire, sachez qu'une bonne édition à un prix, et faire des soit disant économies n'est pas toujours rentable.
    Il existe dans toute les villes des "dupli-machin" et autre "photochop", ceux ci sont chers et non fiables , exemples, il y à plus d'un an , il m'a été demandé la copie au 1/100 d'un cuirassé Allemand soit un plan en mètre linéaire de 13 mètres, imaginez le Charles de Gaulle à 12,00€ hors taxe le mètre linéaire, bonjour la facture, je tire mes plans dans un atelier d'architecture ou je suis abonné au prix de 3€ HT le format A0 soit une économie de 70%.
    Il n'y à pas de petites économies, et vos futures réalisations méritent bien quelques euro pour un résultat que je souhaite positif.
    J'espère ne pas vous avoir ennuyé avec ce sujet, je reste donc ouvert à vos réactions  
    A plus tard,  
    JCC
    avatar
    FLF-50
    Admin

    Messages : 2028
    Date d'inscription : 26/05/2010
    Age : 73
    Localisation : Marigny (50)

    Re: Les plans et leur duplication

    Message  FLF-50 le Dim 10 Nov 2013 - 12:21

       

    Ce sujet à aujourd'hui dix ans, et les choses ont évoluées dans le mauvais sens, pour diverses raisons, pas toujours compréhensibles, en effet il devient de plus en plus difficile de trouver ou d'avoir des plans en France, pourtant ils existent, notamment grâce aux trois revues encore en activité à ce jour, mais parfois les délais pour les obtenir sont longs, et les réponses inappropriées du genre, plan épuisé ce qui est aberrant surtout pour des plans récents. mais ce n'est qu'une partie du problème, la difficulté majeure de nos jours, c'est de pouvoir disposer en France de navires modernes, la raison en est simple, l'interdiction de copier pour en faire des plans de modélisme les plans des navires existants.

    Depuis la fin des années 1980 les années 90 et ensuite 2000, j'ai travaillé pour des chantiers, ou des compagnies maritimes, afin de réaliser des maquettes de leur production ou de leur flotte, et là j'ai vu les choses évoluer dans le mauvais sens pour le modélisme, si au début il nous était confié des documents très fiables, cela ne durera pas avec le temps, que les chantiers soient Néerlandais, Danois, Norvégiens puis Sud Coréen, les plans confiés ressemblent plus à des esquissent qu'a des plans définitifs, cela se comprend dès lors ou le navire n'est qu'un projet, mais plus quand le navire est en cours de construction sur cale ou en armement à flot, ce qui conduit inéluctablement à demander des plans complémentaires afin d'avancer le travail, alors ceux ci arrivent avec parcimonie mais sans jamais reprendre l'ensemble au point qu'il faut travailler par modules.

    Les chantiers prennent aussi leurs précautions, en demandant de leur rendre les dossiers en même temps que la livraison du modèle, parfois ils nous est arrivé de ne pouvoir prendre connaissance des plans que sur place, dans une salle fermée et surveillée, c'est à dire consultation sur place, autorisation de prendre des notes et faire des croquis mais pas de posséder certains éléments, je pourrais citer des lieux et aussi des chantiers et armateurs, mais cela n'est pas le but du forum.

    Copies personnelles, suite à la réalisation de certains modèles, j'ai demandé l'autorisation de construire à des fins personnelles un modèles que je rendrais navigant, ce fut accepté, mais lorsque j'ai voulu en faire un plan modéliste suite à de nombreuses demandes, cela m'a été refusé, sauf si je payais des droits sur cette copie, personnellement vu les sommes demandées, je n'en avait pas les moyens, ces plans ne seront donc jamais diffusés du moins pour l'instant.

    Les navires Français.
    Il existe des navires français que l'on peut voir en expo ou en navigation,, quelques uns sont issus de plans mais à quel prix, tout d'abord de longues tractations, ensuite les documents confiés le sont avec de grandes restrictions, la plus courante est un engagement à ne construire qu'un seul et unique modèle à titre personnel et à ne divulguer aucun document et encore moins les diffuser par un moyen quelconque, certains membres du forum sont passés par là et en restent là, moi aussi malgré de nombreuses critiques et reproches de certains, mes plans sont tout d'abord conformes à l'engagement pris avec l'organisme qui mes les as confiés, et je ne peux aller plus loin, seuls les clichés publics peuvent améliorer le modèle.

    Les copies illégales mais qui circulent sur le net.
    Après diverses attaques, le site des archives de la défense à fermé l'accès aux atlas de plans, c'est gênant pour certains, mais en réalité non seulement les documents ont étés copiés, mais ils circulent sur le net, à des fins lucratives, est-ce normal, non bien sûr alors l'on comprend mieux la réticence des chantiers et des architectes, dont les droits d'auteur sont bafoués.

    Un exemple.
    A la fin des années 60 et au début des années 70, j'ai construis des bateaux d'après des plans officiels, il me suffisais d'écrire poliment, exemple; à la marine nationale à Paris, je recevais toujours des réponses en provenance de la DCAN de Lorient, j'ai ainsi obtenu à l'époque des documents (bleus), des; T53, T56, E50 et E52, la FLE Suffren, le PA Clémenceau, plans de dessus, de profil et plan de forme, tout ce qu'il faut pour faire un navire correct, c'est grâce à ces plans que j'ai pu par la suite réaliser des plans maquettistes, je signale à la fois que ces plans sont plus détaillés et conforme aux plan diffusés par la suite par le service des archives, qui eux reprennent le navire conforme à son exécution c'est à dire à sa mise en chantier, alors que les "bleus" possèdent des détails des modifications du moment et apportées soit en cours de chantier ou durant les essais et la mise au point, il en est de même des navires civils, en novembre 1970, à Concarneau, mon cousin par alliance H.L. patron du "Lutèce" me demanda de lui construire une maquette de son navire mais aussi celle de son autre cousin le "Luc", après acquisition d'une boite "Navig" du Lutèce ce fut une surprise de taille, de constater la non conformité du modèle commercial, étant en possession des plans des vrais navires, aimablement confiés par les chantiers Félix Amiot de Cherbourg (devenus par la suite les CMN), là aussi le contraste est flagrant, que dire alors du "Marignan", il vaut mieux construire des modèles identiques, mais avec et sur leurs vrais plans issus des chantiers.

    Moralité;
    Depuis plus de 10 ans avec les maquettistes français de haut niveau, nous parcourront l 'Europe durant les divers championnats internationaux, nous avons la possibilité d'avoir des plans récents et très détaillés en hollande, Allemagne Pologne Russie République Tchèque, etc. Ces plans sont de très haut niveau et largement supérieur à ce que nous trouvons chez nous, cela est du uniquement au fait que c'est sans doute plus sérieux chez eux, pas de copies illégales mettant en porte à faux les auteurs, les architectes, etc. Mais aussi que du fait que chez nous, l'on veut tout, tout de suite et "gratos".

    JCC  


    _________________
    http://www.miniflotte-50-monsite.com  
    Sauvons la mer, ça urge.

      La date/heure actuelle est Ven 23 Juin 2017 - 13:56