Le but de ce forum est d'initier les modélistes à la construction des maquettes navigantes.


    Abeille 15, à partir d'une coque de plan "NAVIG"

    Partagez

    Lapin44

    Messages : 2878
    Date d'inscription : 15/07/2010
    Age : 65
    Localisation : Saint Brévin les Pins 44250

    Re: Abeille 15, à partir d'une coque de plan "NAVIG"

    Message  Lapin44 le Lun 27 Aoû 2012 - 12:13

    Hallo
    La précaution de Xtian est surtout pour le croc,qui ,lui est obligatoirement fixé sur la superstructure en exterieur, Le treuil de remorque est bien souvent a l'intérieur, des superstrctures, il est obligatoirement fixé aux barrots, ou a fond de coque, . Vu,qu'il n'est pas visible,il est réalisé avec un moteur de tourne broche

    Le treuil de remorque de COLBERT,situé sous le pont tente est fonctionnel, le moteur est sous le pont,la transmission se fait par une vis sans fin, cachée sous le carter des vrais engrenages, Le tambour contient sept metres de petit cordeau, representant les deux cent metres de remorque; Le gros inconvénient, le polichinelle,ne fonctionnant pas sur le modele, la remorque s'embobine m'importe comment et vient se bloquer dans le carlingage, Sur un treuil intérieur, le probleme ne se pose plus
    Un détail TRES IMPORTANT, a la sortie de la superstructure, la remorque doit passer dans le contact d'un micro rupteur, Sur la remorque,mettre une petite perle, sa position sera déterminée en fonction de la longueur minimum de la remorque, Lors du virage de la remorque,cette perle viendra s'appuyer sur le contact,et arretera le moteur du treuil, sinon bonjour les dégats, si jamais ,pour une raison ou une autre, le treuil n'obéit plus a la radio commande et ne veut plus s'arréter . C'est un contact de fin de course obligatoire, Voir avec les electotechniciens pour le branchement,

    Fred76

    Messages : 424
    Date d'inscription : 31/07/2012
    Age : 36
    Localisation : Le Havre

    Re: Abeille 15, à partir d'une coque de plan "NAVIG"

    Message  Fred76 le Lun 27 Aoû 2012 - 16:20

    Merci a vous deux pour ces recommandations.
    Très impressionnantes les photos dans le clapot, sur la 2ème, on dirait que le remorqueur coule par l'arrière !

    Je vais revoir mes hiloires et la plage avant pour obtenir une meilleure étanchéité.
    Pour le treuil, je ne sais pas encore comment je vais faire. Je dois trouver un moteur qui tourne pas trop vite (le moteur de tourne broche me semble gros, j'ai juste besoin d'un moteur capable de reprendre le mou dans la remorque. Si je prends l'exemple du V.B 25 et de tous les autres remorqueurs portuaires que j'ai connu, les moteurs de treuil ne peuvent tirer sur la remorque tendue, et encore moins retenir la bobine si ça tire dessus freins ouverts). Pour rendre le système largable, je ne sais pas encore. J'avais pensé à un entrainement par courroie de l'arbre principal et un anti-retour par roue à rochet, ainsi la courroie permettrait un rembobinage hors charge mais n'empêcherait pas le dévidage d'urgence. L'anti-retour/sécurité serait assuré par un système de ce type là :
    Le cliquet serait aisément débrayable avec un servo-moteur et repositionné avec un ressort.

    Lapin44

    Messages : 2878
    Date d'inscription : 15/07/2010
    Age : 65
    Localisation : Saint Brévin les Pins 44250

    Re: Abeille 15, à partir d'une coque de plan "NAVIG"

    Message  Lapin44 le Lun 27 Aoû 2012 - 16:57

    Ou ,c'est folklo, c'est quand la remorque croche au fond, cela m'est arrivé, heureusement ,ce jour, j'étais avec un jeune,de 16 ans, que j'avais mis capitaine du ST, Lors du passage du"Canal", zone de l'étang du Parc Paysager de Saint-Nazaire, le Colbert a talonné, sur le passage submergé de l'ile,impossible de faire arriere, vu la remorque molle, Largué le ST,il était passé au dessus du seuil, les deux remorqueurs travaillant en Breasted tugs, chacun ayant sa propre remorque maillée sur le trefle,du remorqué, Libéré, le ST est allé pousser sur la barge avant qu'elle aille s'échouer a la berge de l'ile, larguer le croc de Colbert ,les remorques étant trop courtes pour aller jusqu'a terre,et crochées au fond,récuperer l'ensemble,avec la branche d'arbuste,dans laquelle la remorque était engagée. Aprés aller pousser sur le Colbert pour le dégager du haut fond,

    Le "Canal", L'échouement c'est produit, en gros, la ou sont les canards, au dessus du LCT

    Fred76

    Messages : 424
    Date d'inscription : 31/07/2012
    Age : 36
    Localisation : Le Havre

    Re: Abeille 15, à partir d'une coque de plan "NAVIG"

    Message  Fred76 le Lun 27 Aoû 2012 - 19:09

    Je pense que pour éviter ce genre de problèmes, je vais trouver de quoi faire une remorque en matériau flottant.
    Lapin, sur le treuil de Colbert (et des autres), comment fonctionne le largage d'urgence des treuils ? Si j'ai bien compris, ton système moteur+vis sans fin t'evite de devoir utiliser un embrayage pour le moteur et un frein, la bobine ne pouvant devirer grâce à la vis sans fin. Et s'il faut larguer en grand ?

    Tu préfères remorquer au croc ou au treuil ?
    Merci pour toutes ces photos !

    (Xtian, un colis plutôt lourd est en route pour les chantiers de Porz Bihan !...). Cool

    Lapin44

    Messages : 2878
    Date d'inscription : 15/07/2010
    Age : 65
    Localisation : Saint Brévin les Pins 44250

    Re: Abeille 15, à partir d'une coque de plan "NAVIG"

    Message  Lapin44 le Mar 28 Aoû 2012 - 8:35

    Bonjour Fred
    Il n'y a pas de largage d'urgence, A l'époque de l'aventure,le treuil était statique, cela se pas
    sait dans les années 1985-debut 1990, Apres ,j'ai motorisé ce treuil, il a fonctionné aux essais dans le couloir de la maison, et il n'a jamais servi depuis, le jeune qui venait avec moi, est rentré en apprentissage charpentier, Et naviguer seul, trinballer tout le bazar ,un remorqueur de 16 kilos,une barge de 9 kilos, ou le LCT,, n'a aucun interet, Les occassions de faire du remorquage dans les regles de l'art ne se sont plus présentées plus tard,
    Bien souvent, c'est le ST qui naviguait, moins lourd et moins encombrant,que le Colbert. Le LCT a fini sa carriere au musée naval ,
    Je ne faisais jamais de remorquage,si il y avait d'autres modeles sur l'eau, tu aura toujours un qui passeras entre les deux, meme qu'il le sais, Le Colbert navique depuis 1980,et le ST depuis depuis 1983

    xtian29

    Messages : 9487
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 54
    Localisation : Far Ouest

    Re: Abeille 15, à partir d'une coque de plan "NAVIG"

    Message  xtian29 le Mar 28 Aoû 2012 - 9:31

    Hello

    J'ai un treuil fonctionnel sur deux bateaux, en fait pas besoin de complications genre roue à rochet. Comme tu dis, une vis sans fin ou autre démultiplication énorme empèche d'avoir l'entrainement de la remorque. avec cette démultiplication nécessaire pour des questions de vitesse (pas de variateur mais tout ou rien) le treuil est hyper costaud et par exemple celui de mon supply arrive à soulever le bateau qui pèse 50kg.

    Je n'ai jamais eu la possibilité de larguer depuis le remorqueur, je n'en voyais pas l'intérêt. Par contre j'avais installer sur ma barge des bittards escamotables qui permettaient de larguer la remorque coté barge, j'ai finalement tout démonté (il fallait une radio deux voies pour une barge )

    Mais c'est un concept que je reprendrais bien pour un plastron de remorquage afin de jouer avec les copains.

    L'intérêt du treuil fonctionnel est essentiellement pour les remorquages genre kayak ou embarcation avec du monde dedans car là il faut impérativeemnt avoir une remorque longue pour ne pas que les mouvements des gens dans le canot se transmettent au remorqueur. C'est pratique aussi pour simplement rembobiner la remorque. les gens larguent la remorque de l'embarcation et toi tu navigue tranquillement en avant en rembobinant ta remorque.

    Mais pour des remorqueurs portuaires genre Lapin et moi sur une barge, bof, pas trop besoin du treuil, c'est plus facile sur un croc avec des remorques réparées à la bonne longueur, that's all.

    Voilà voilà

    A+ Xtian

    PS : compris pour le colis lourd ... no prob on en reparle quand c'est arrivé et ce devrait être fait tranquillemnt dans les jours avenirs.

    Lapin44

    Messages : 2878
    Date d'inscription : 15/07/2010
    Age : 65
    Localisation : Saint Brévin les Pins 44250

    Re: Abeille 15, à partir d'une coque de plan "NAVIG"

    Message  Lapin44 le Mar 28 Aoû 2012 - 9:56



    A couple, Le ponton a été construit a partir de plans de chantier italien de 1935, La grue n'a jamais éte construite, trop compliqué

    Remorquage de 200 metres, 7 metres a l'echelle, Le ponton a été équipé d'un "A" frame construit par le jeune, apprenti charpentier

    Le Colbert a encore les couleurs de cheminée de son neuvage, plus tard, il a été mis a jour, couleurs noire et jaune, bique de 20 tonnes débarquée,

    Lapin44

    Messages : 2878
    Date d'inscription : 15/07/2010
    Age : 65
    Localisation : Saint Brévin les Pins 44250

    Re: Abeille 15, à partir d'une coque de plan "NAVIG"

    Message  Lapin44 le Mar 28 Aoû 2012 - 12:54

    hallo
    Mon premier modele reduit ,offert par les parents en 1967,


    Il y a un certain temps,une vingtaine d'années, j'ai prèté ce bateau un a musée local,il doit y etre encore,Il a fini comme certains navires grandeurs, abandonné au fond d'un port,
    Grace a lui,en 1971, j'ai fait connaissance du monde du remorquage, que je fréquente toujours

    saurodecol

    Messages : 139
    Date d'inscription : 20/08/2012
    Age : 59
    Localisation : São Paulo, Brasil

    Re: Abeille 15, à partir d'une coque de plan "NAVIG"

    Message  saurodecol le Mar 28 Aoû 2012 - 13:02

    Lapin44 a écrit: hallo
    Mon premier modele reduit ,offert par les parents en 1967,

    Désolé ...
    Je ne pouvais pas identifier le modèle.
    Ce serait un Ulysse?

    Fred76

    Messages : 424
    Date d'inscription : 31/07/2012
    Age : 36
    Localisation : Le Havre

    Re: Abeille 15, à partir d'une coque de plan "NAVIG"

    Message  Fred76 le Mar 28 Aoû 2012 - 13:08

    Merci pour vos conseils, je vais méditer ça.

    Ça m’embête de mettre un treuil qui tire trop fort. Sur un AHTS, ça se justifie. Mais pas sur un remorqueur portuaire où les treuils ne sont que des enrouleurs. Les petits moteurs hydrauliques ne peuvent assurer aucune force de traction. Sur les treuils AR des remorqueurs portuaires amenés à faire des missions en mer, le treuil est un poil plus puissant, mais rien de bien violent.
    Sur les remorqueurs de haute mer, le treuil est encore plus puissant, mais loin d’un déradeur d'AHTS.
    C'est le cas de figure de mon remorquer (Abeille 15), remorqueur de mer amené à faire des manœuvres portuaires.

    J'ai pas mal discuter avec le gars en charge du gréement chez Boluda Le Havre, qui a lui-même navigué sur l'Abeille 15 (il doit me donner des photos qu'il a prise sur ce remorquer). Il m'a expliqué qu'en manœuvre portuaire, la 15 était toujours devant, utilisé sur de gros navires exclusivement, et en utilisant son croc.
    Le treuil étant réservé au remorquage hauturier, la remorque "de haute mer" était bien souvent allongée sans bosse.

    Photo du Tow Master de l'Abeille Champagne.

    Fred76

    Messages : 424
    Date d'inscription : 31/07/2012
    Age : 36
    Localisation : Le Havre

    Re: Abeille 15, à partir d'une coque de plan "NAVIG"

    Message  Fred76 le Mar 28 Aoû 2012 - 13:40

    saurodecol a écrit:
    Lapin44 a écrit: hallo
    Mon premier modele reduit ,offert par les parents en 1967,

    Désolé ...
    Je ne pouvais pas identifier le modèle.
    Ce serait un Ulysse?
    Non, c'est un remorqueur type "Abeille" de chez Navig.

    Je vois que le Navig marche bien, malgré sa petite hélice. Il semble bon rouleur !

    Lapin44

    Messages : 2878
    Date d'inscription : 15/07/2010
    Age : 65
    Localisation : Saint Brévin les Pins 44250

    Re: Abeille 15, à partir d'une coque de plan "NAVIG"

    Message  Lapin44 le Mar 28 Aoû 2012 - 13:46

    Fred
    Le grandeur réel est une chose,le modele reduit,une autre, ce qui est valable pour un ,ne l'est pas pour l'autre, il faut extrapoler, Du moment que ton enrouleur rebobine ,c'est le principal, le montage que j'avais fait pour le COLBERT, un moteur monoperm, 6 volts, une vis sans fin et son engregnage, recupéré de je ne sais ou, j'avais ça sous la main a l'époque,ça fonctionnait,il debobinait, et rembobinait ,c'était un peu lent,il n'a pas besoin de tirer des tonnes,
    Sur les tracteur zdives ex italiens de saint-nazaire, la remorque s'enroulait par dessous le touret,le frein avait tebdance a glisser, l'enroulement a été modifié et se fait par dessus le touret, là, le frein se bloque,il tire a 40 tonnes

    Traction a 40 tonnes

    Croisiere

    Ambiance, Timonerie ATTENTIF

    Lapin44

    Messages : 2878
    Date d'inscription : 15/07/2010
    Age : 65
    Localisation : Saint Brévin les Pins 44250

    Re: Abeille 15, à partir d'une coque de plan "NAVIG"

    Message  Lapin44 le Mar 28 Aoû 2012 - 14:06

    Non, non, il n'est pas du tout rouleur,il suit la pente de la vaque, C'était des conditions extremes, on était sous le vent du plan d'eau,celui ci est entouré de muret en ciment, les vagues se reflechissant sur ces murets créer une houle croisée, Le modele n'étant pas du tout étanche, il a ete ramené a terre peu apres la photo,presque coulant bas d'eau,le moteur, un "JACKY" barbotant dans l'eau
    C'était un peu comme au Croisic avec le Colbert, mais lui ne craignait rien ,il est étanche comme un sous marin

    xtian29

    Messages : 9487
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 54
    Localisation : Far Ouest

    Re: Abeille 15, à partir d'une coque de plan "NAVIG"

    Message  xtian29 le Mar 28 Aoû 2012 - 18:47

    Hello

    Avoir un treuil de remorque sur un modèle réduit qui reproduirait la faible puissance des treuils de certains remorqueurs portuaires, où ce sont surtout des enrouleurs mis sur frein lorsqu'il y a de la traction, serait un peu bête. En fait nous avec un petit moteur et une simple vis sans fin on peut avoir un treuil irréversible : à l'arrêt la traction sur la remorque ne faisant pas tourner le moteur. Donc pas besoin de cliquet, pas besoin de frein et oui ça fait un treuil hyper costaud pour l'échelle mais qui peut le plus peut le moins, tant que la vitesse correspond à quelque chose de réaliste.

    En ce qui concerne les treuils de remorque de l'époque de l'Abeille 15, mais je ne suis pas sûr que ce soit le cas pour elle, la plupart des treuils de remorque étaient sur la plage arrière, la remorque était dévidée vers l'avant pour passer dans une poulie de renvoi au niveau du croc de remorque ... tout un "merdier" dangereux pour le personnel de pont.

    Voici un exemple sur le vieux Baltic Warrior, un ancien Bugsier mais c'est pareil à bord du Courbet (ex-URO) ou encore l'ex-Roscanvel (ex-URO aussi)



    Pour revenir aux treuils/enrouleurs des remorqueurs portuaires actuels, attention si en France il n'y a pas de remorqueur d'escorte, sur un remorqueur portuaire d'escorte, le treuil n'est pas sur frein mais peut à tout moment allonger ou raccourcir la remorque en tension. Et alors qu'en mode indirecte la traction dépasse la valeur nominale de traction du remorqueur, on peut facilement avoir 120 tonnes de traction sur la remorque.

    A+ Xtian




    xtian29

    Messages : 9487
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 54
    Localisation : Far Ouest

    Re: Abeille 15, à partir d'une coque de plan "NAVIG"

    Message  xtian29 le Mar 28 Aoû 2012 - 18:50

    Au fait Fred, tu es sûr de l'Abeille Champagne pour ta photo ??? Pour moi l'Abeille Champagne était un Voith (ex Chambon Mistral)

    Ici je verrais peut-être l'Abeille Picardie, mais sans conviction

    A+ Xtian

    Fred76

    Messages : 424
    Date d'inscription : 31/07/2012
    Age : 36
    Localisation : Le Havre

    Re: Abeille 15, à partir d'une coque de plan "NAVIG"

    Message  Fred76 le Mar 28 Aoû 2012 - 20:52

    xtian29 a écrit:Au fait Fred, tu es sûr de l'Abeille Champagne pour ta photo ??? Pour moi l'Abeille Champagne était un Voith (ex Chambon Mistral)

    Ici je verrais peut-être l'Abeille Picardie, mais sans conviction

    A+ Xtian

    Au temps pour moi, c'est l'Abeille Provence !! 1000 excuses..

    Pour la poulie dont tu parles, c'est la bosse, gérée par le treuil de bosse, qui permet de ramener le cul du bateau dans l'axe, c'était là le véritable art à l'époque, maitriser ce treuil de bosse qui bride le cul dans l'axe ou au contraire si on le choque un peu, permet de se déplacer d'un bord ou de l'autre.
    A l'époque, pour les croches à l'arrière sur les cargos, la technique utilisée était dites "à la banane", qui consistait à amener la remorque sur la plage avant le temps du freinage, puis d'operer un retournement pour frapper la remorque sur le croc afin d'aider à la manoeuvre.
    L'Abeille 15 de 1970 ne pouvait frapper une remorque sur l'avant, elle était utilisée uniquement pour les croches à l'avant des plus gros cargos, avec le croc.

    Le treuil ne servait qu'en remorquage hauturier.

    Pour ma maquette, je vais faire comme vous dites. Reste à trouver un renvoi d'angle avec une vis sans fin.
    Ce composant (lien ICI) m'avait donné des idées, mais une fois mon imprimante démontée, aucun embrayage électrique chez EPSON..

    xtian29

    Messages : 9487
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 54
    Localisation : Far Ouest

    Re: Abeille 15, à partir d'une coque de plan "NAVIG"

    Message  xtian29 le Mar 28 Aoû 2012 - 23:36

    Tatata il ne s'agit pas du tout ici du treuil de bosse mais bien de la remorque nommée à l'époque remorque de mer

    En portuaire on frappait une remorque sur le croc gréée avec une bosse de redresse.

    D'ailleurs fait gaffe tu as intérêt à mettre une bosse si tu remorques avec ton "Navig", la remorque par le travers c'est casse gueule s'il y a une traction malencontreuse sur celle-ci

    Exemple volontaire avec mon Woolloomooloo que j'ai mis à la limite du danger sans bosse. et d'ailleurs dans ce cas là si tes superstructures ne sont pas solidement liées au canot ... plouf la cabine !



    Mais ça n'arrivera jamais en passant la remorque par une bosse de redresse venant du treuil ... de bosse ! On peut travailler en angulaire dans le secteur proche de l'axe mais la remorque est bridée si l'angle devient trop grand et le "point de remorque" se trouve reculé et non dangereux.



    A+ Xtian

    Jean-Do

    Messages : 1322
    Date d'inscription : 08/07/2010
    Age : 67
    Localisation : Aprés le Sud le nOOOrd...Châtellerault

    Re: Abeille 15, à partir d'une coque de plan "NAVIG"

    Message  Jean-Do le Mer 29 Aoû 2012 - 7:57


    La remorque passe dans un œillet ou dans une poulie fermée?
    Bonne journée

    xtian29

    Messages : 9487
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 54
    Localisation : Far Ouest

    Re: Abeille 15, à partir d'une coque de plan "NAVIG"

    Message  xtian29 le Mer 29 Aoû 2012 - 7:59

    Généralement c'est dans une manille.


    Jean-Do

    Messages : 1322
    Date d'inscription : 08/07/2010
    Age : 67
    Localisation : Aprés le Sud le nOOOrd...Châtellerault

    Re: Abeille 15, à partir d'une coque de plan "NAVIG"

    Message  Jean-Do le Mer 29 Aoû 2012 - 8:00


    Merci

    Lapin44

    Messages : 2878
    Date d'inscription : 15/07/2010
    Age : 65
    Localisation : Saint Brévin les Pins 44250

    Re: Abeille 15, à partir d'une coque de plan "NAVIG"

    Message  Lapin44 le Mer 29 Aoû 2012 - 9:24

    Bonjour Jean Do
    quelques renseignements sur la bosse de retenue

    Remorque et sa bosse de ABEILLE 18. Le crgo touchait le fond, on tirait doucement dessus en attendant que la marée montante decolle le cargo du fond de la Loire




    Extrait des plans de Abeille 18,(J'ai tous les plans de ce remorqueur et photos de détails, si cela interesse quelqu'un.)

    Fred76

    Messages : 424
    Date d'inscription : 31/07/2012
    Age : 36
    Localisation : Le Havre

    Re: Abeille 15, à partir d'une coque de plan "NAVIG"

    Message  Fred76 le Mer 29 Aoû 2012 - 12:21

    xtian29 a écrit:Généralement c'est dans une manille.

    Au Havre, ils utilisaient majoritairement des poulies fermées, la manille étant trop agressive pour la remorque, à ce que m'a dit un ancien de la boite.
    A la Surf, on utilisait une grosse manille.

    xtian29

    Messages : 9487
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 54
    Localisation : Far Ouest

    Re: Abeille 15, à partir d'une coque de plan "NAVIG"

    Message  xtian29 le Mer 29 Aoû 2012 - 12:24

    Message subliminal : Ici Londres, les Français parlent aux Français, les carottes sont cuite le colis lourd est arrivé ...


    Fred76

    Messages : 424
    Date d'inscription : 31/07/2012
    Age : 36
    Localisation : Le Havre

    Re: Abeille 15, à partir d'une coque de plan "NAVIG"

    Message  Fred76 le Mer 29 Aoû 2012 - 13:57

    Me voila rassuré !

    Lapin44

    Messages : 2878
    Date d'inscription : 15/07/2010
    Age : 65
    Localisation : Saint Brévin les Pins 44250

    Re: Abeille 15, à partir d'une coque de plan "NAVIG"

    Message  Lapin44 le Mer 29 Aoû 2012 - 15:12

    Pour la culture de Jean Do
    Une nouvelle inovation dans le domaine du remorquage; vu sur le dernier LEKKO que je viens de recevoir


    Pour Xtian
    Je viens de remplacer une poulie crantée nylon,d'orientation, qui avait fendue, par une en alu, sur le propulseur tribord du Pouliguen, L'origine de l'avarie, le joint a levre d'étanchéité a serré,et bloqué la rotation pour quelle raison?; En remontant l'ensemble, la poulie s'est fendue, lors du serrage de la vis

    Contenu sponsorisé

    Re: Abeille 15, à partir d'une coque de plan "NAVIG"

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:15


      La date/heure actuelle est Dim 11 Déc 2016 - 3:15