Le but de ce forum est d'initier les modélistes à la construction des maquettes navigantes.


    Construction d'un bateau à roue à aube : le Mississippi 1870

    Partagez
    avatar
    Patrick82

    Messages : 69
    Date d'inscription : 27/02/2014
    Age : 35
    Localisation : Labastidette

    Construction d'un bateau à roue à aube : le Mississippi 1870

    Message  Patrick82 le Lun 17 Mar 2014 - 12:19

    Bonjour à Tous,
    Voici quelques photos de la construction de mon bateau. Il n'est toujours pas terminé mais en bonne voie.

    Construction de la coque :




    Ce bateau étant prévu pour rester "statique", il m'a fallu modifier la coque pour y installer la machine à vapeur :


    Une fosse a été découpée pour accueillir la chaudière et le bruleur. Les bielles, sur l'axe de la roue, ont été dessinées en 3D puis imprimées grâce à une imprimante 3D pour valider leur longueur en fonction des deux cylindres oscillants.
    La coque peinte, qui sera recouverte d'un vernis mat :


    La machine à vapeur sur sa planche d'essais :


    Positionnement de la machine à vapeur, pour cela, la partie arrière du bateau a été complètement refaite pour insérer les cylindres :


    Pour être sûr de bien placer mes cylindres à la bonne distance de l'axe de la roue, j'ai redessiné tout l'ensemble dans un logiciel de CAO 3D. J'ai pu ainsi faire tourner la roue et vérifier que les lumières des cylindres passaient bien en face des admissions et échappements :


    L'arrière :


    Les ponts se suivent et se ressemblent...






    La cabine de pilotage :




    Les volets de posés :






    Une vidéo de la machine à vapeur :


    Le kit porte le nom de "MISSISSIPPI 1870", c'est un Kit de chez Sergal (groupe Mantua). Il n'a pas de nom proprement dit, je ne pense pas que ce soit la reproduction d'un bateau ayant existé mais comme ils se ressemblent tous... Le bois est de bonne qualité, il y a bien assez de baguettes pour pouvoir se tromper plusieurs fois. L'accastillage est de bonne qualité egalement. Les découpes sont toutes faites au laser et sont donc précises.
    Un point faible à mon avis, tous les plans ne sont pas à l'echelle 1, et il manque quelques fois des indications. Certains points restent un peu obscurs. Heureusement il y a beaucoup de photos couleurs sur la boite.

    La machine à vapeur provient d'un autre kit de chez Scientific France le "Mark Twain". Le propriétaire n'ayant jamais réussi à faire fonctionner la machine à vapeur a décidé de le passer en électrique et de "poubelliser" cette dernière. J'ai donc tout naturellement mis de côté la poubelle pour en récupérer l'ensemble vapeur.

    Cette machine était vendue par Scientific France sous la marque Krick. Elle n'a jamais fonctionné car à mon avis elle n'était pas "finie" il y avait pas mal d'ajustage à faire ou alors il s'agissait d'un "jouet".

    Il y aurait de quoi écrire un roman sur cette machine :

    En effet, j'ai repris quasiment toute les pièces de cette machine. Tout d'abord, les glaces avaient été semble-t-il rodées à la toile émeri... J'ai donc commencé à roder ces glaces sur un marbre avec, au final, de la pâte à polir à 0.25µ. Mais cela n'a pas suffit... La machine ne fonctionne à peu près bien qu'en marche arrière... La raison est simple : sur ce type de machine, l'admission en marche avant se fait par les lumières du haut. Le cylindre, sous son propre poids, se décolle de la glace et provoque des fuites. On a le droit de penser qu'il faut simplement resserrer le ressort sur l'axe du cylindre mais pas du tout car alors on bloque le système.
    Après démontage, il est apparu qu'il y a un jeu important (pour ne pas dire Kolossal) entre l'axe du cylindre et le "trou" sur le bâti. Avec un collègue nous avons donc brasé une pièce dans le trou du bâti afin de le boucher, surfacé l'ensemble et dans la même opération, re-percé le trou, ajusté aux nouveaux axes de cylindre que nous avons également tournés. Après re rodage, remontage. Là, c'était déjà beaucoup mieux, mais pas suffisant à mon goût. Nous avons mis le doigt sur une autre fuite (c'est une image... sinon ça aurait brûlé !!). Il y a également énoooormément de fuite entre l'axe du piston et la tête de cylindre. De plus l'axe était en acier à ferrer les canards et rouillait.
    Nous avons donc refait un axe en Stub de 4mm, et une tête de cylindre ajustée à l'axe tout en augmentant la longueur de la tête pour limiter les fuites.
    Par la même occasion, j'ai refait un piston plus grand de 2mm environ afin de porter à 3 le nombre de gorges de segmentation.
    J'ai également réalisé un graisseur qui n'était pas fourni sur cette machine

    Après remontage et essais, la machine tourne beaucoup mieux.

    Une autre inquiétude arrive à grand pas... J'ai l'impression que la chaudière est trop petite pour de tels cylindres (ils font 75 mm x 12.5 mm intérieur)...
    J'ai du mal à monter à plus de 2 bars dans la chaudière... Mais c'est une autre histoire et fera l'objet d'un autre post dans la bonne rubrique au moment voulu...

    Voici les dernières avancées de mon bateau :

    Mise en place de toute la mâture, des haubans, des passerelles, d'un des canots de sauvetage...







    @++
    Patrick
    avatar
    xtian29

    Messages : 10476
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 55
    Localisation : Far Ouest

    Re: Construction d'un bateau à roue à aube : le Mississippi 1870

    Message  xtian29 le Lun 17 Mar 2014 - 12:32

    Hello   

    Très jolie maquette, bien détaillée j'aime bien la girouette sur le toit de la timonerie. Je comprend mieux l'appréhension d'Albertus au sujet du poids en valeur absolue pour la flottaison mais aussi dans les hauts pour la stabilité. Tu as déjà mis le canot à l'eau ?

    Une question me turlupine, ils sont où les safrans ? Ou alors il n'avance que tout droit (Humour)

    A+ Xtian   
    avatar
    Patrick82

    Messages : 69
    Date d'inscription : 27/02/2014
    Age : 35
    Localisation : Labastidette

    Re: Construction d'un bateau à roue à aube : le Mississippi 1870

    Message  Patrick82 le Lun 17 Mar 2014 - 12:41

    Les safrans sont sous la coque, on en voit un qui est mal positionné juste devant la roue sur la dernière photo. Pour le moment, je l'ai juste posé sur l'eau tel quel (sans la radio)... il flotte... il est un peu lourd à l'arrière et pas assez à l'avant. Je pense qu'en rétablissant l'assiette il devrait être pas trop mal. Si toutefois il est trop lourd, je pense placer un morceau de polystyrène sous la coque pour la navigation (un morceau qui ne se voit pas hein ?) et le laisser tel quel pour l'expo. Ce qui est sûr c'est qu'il faudra bien choisir son jour pour le sortir... un jour sans vent....

    @++
    Patrick
    avatar
    pif30

    Messages : 1851
    Date d'inscription : 08/06/2010
    Age : 67
    Localisation : Cévennes - Gardoise

    Re: Construction d'un bateau à roue à aube : le Mississippi 1870

    Message  pif30 le Lun 17 Mar 2014 - 14:31

      Bonjour !

    Un bien joli WESTERN RIVER

    Le plus grand fut le J. M. White !
    Construit en 1878
    Longueur 321 pieds ( 98 m )
    Largeur 48 pieds ( 14,6 m )
    Tirant d'eau 3,3 m
    La roue AR avait un diamètre de 44 pieds ( 13,5 m )
    Jauge 2027 t.
    Il pouvait transporter jusqu'à 2600 t.

    @+ pif   
    avatar
    Didier 94

    Messages : 508
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 63
    Localisation : Val de Marne

    Re: Construction d'un bateau à roue à aube : le Mississippi 1870

    Message  Didier 94 le Lun 17 Mar 2014 - 17:29

     
    Une bien belle réalisation !!!
    As-tu déjà estimé l'autonomie ?
      Didier
    avatar
    crono91

    Messages : 2317
    Date d'inscription : 28/05/2010
    Age : 49
    Localisation : Savigny sur Orge ( 91 )

    Re: Construction d'un bateau à roue à aube : le Mississippi 1870

    Message  crono91 le Lun 17 Mar 2014 - 17:42

    Hello   
    en Effet très très belle réalisation    
    A+
    Michel le Tf du 91   

    Amijean

    Messages : 161
    Date d'inscription : 25/04/2013
    Age : 79
    Localisation : SANARY / Mer

    Re: Construction d'un bateau à roue à aube : le Mississippi 1870

    Message  Amijean le Lun 17 Mar 2014 - 18:04

    Effectivement, il ne semble pas que cette maquette soit la reproduction d'un "Vrai" car il y a beaucoup d'erreurs surtout au niveau des "outrigers" qui supportent la roue propulsive, ce qui ne nuit d'ailleurs absolument pas à la parfaite réalisation du canot, et seule une doc adéquate permet de déceler ce qui ne correspond pas à la réalité. Le spectateur qui verra la chose évoluer n'y pensera même pas......En tous cas bravo pour la réalisation de cette maquette, je parle en connaissance de cause.........



    Les roues étaient très lourdes et pour éviter les déformations des supports extérieurs (outrigers) ceux ci étaient supportés à la fois par des câbles et des poutres

    avatar
    pif30

    Messages : 1851
    Date d'inscription : 08/06/2010
    Age : 67
    Localisation : Cévennes - Gardoise

    Re: Construction d'un bateau à roue à aube : le Mississippi 1870

    Message  pif30 le Lun 17 Mar 2014 - 19:05

      Bonjour !

    Oui Amijean, tu a tout a fait raison pour le poids des roues à aubes arière !
    Une p'tite photo d'époque du JIM WOOD échoué en 1917 dans le Kentucky, et ou l'on voie la " souplesse " de la coque ...

    Photo prise sur "Bateaux à Roues deJ. Jobe/R. Plummer/G.W. Hilton

    @+ pif 


    Dernière édition par pif30 le Lun 17 Mar 2014 - 19:59, édité 1 fois
    avatar
    xtian29

    Messages : 10476
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 55
    Localisation : Far Ouest

    Re: Construction d'un bateau à roue à aube : le Mississippi 1870

    Message  xtian29 le Lun 17 Mar 2014 - 19:24

    Impressionnante la photo, c'est sûr que l'on comprend mieux toute l'armature externe de ces bateaux faites de mâts et haubans de tension (outrigers) qui vont aussi jusqu'à l'arrière pour le poids de la roue à aube.

    A+ Xtian   
    avatar
    Didier 94

    Messages : 508
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 63
    Localisation : Val de Marne

    Re: Construction d'un bateau à roue à aube : le Mississippi 1870

    Message  Didier 94 le Lun 17 Mar 2014 - 23:47

    J'ai quand même du mal à croire qu'il a repris sa navigation dès que l'eau est remontée !  
      
    avatar
    Patrick82

    Messages : 69
    Date d'inscription : 27/02/2014
    Age : 35
    Localisation : Labastidette

    Re: Construction d'un bateau à roue à aube : le Mississippi 1870

    Message  Patrick82 le Lun 12 Mai 2014 - 14:55

    Bonjour à tous !

    Quelques nouvelles...

    J'ai effectué la première sortie du Mississippi pour le 1er mai, j'ai pu ainsi voir comment se comportait le bateau.

    A ma grande surprise, le bateau flotte ! Certes il n'est pas "navigable" en effet, l'eau arrive juste en dessous du pont au niveau le plus bas de la coque. Le bateau est donc trop lourd pour naviguer ainsi mais pas de beaucoup. La solution sera donc de placer un morceau de polystyrène sous la coque juste pour la navigation...

    Un autre problème est apparu, et c'est celui que je redoutais le plus, la machine ne permet pas de faire évoluer le bateau en marche avant, seulement en marche arrière. Cela s'explique par le fait que l'admission se fait par les trous du haut dans le support fixe des cylindres. En marche avant, sous l'effet de son propre poids et de la pression de la vapeur, le cylindre se décolle des glaces et provoque ainsi une fuite.
    La solution a été de changer les ressorts de pression des cylindres pour des ressorts plus durs.

    Avec les quelques tours de roues que j'ai pu faire je me suis aperçu que le bateau était bien manœuvrable en marche arrière mais pas du tout en marche avant.
    Je vais donc modifier les gouvernails...

    J'ai également réglé le problème de montée en pression de la chaudière. En effet, je n'arrivais pas à monter à plus d'un bar... Le problème venait en fait de la soupape qui est plus une soupape de "jouet" qu'une vrai soupape. Dans un premier temps, j'ai changé son joint torique par un joint plat, si j'ai le temps d'ici Gazouland, je referai une soupape...

    Enfin, j'ai finalisé mon brûleur à gaz pour arriver à quelque chose d'acceptable. Pour cela j'ai complètement refait la torche, ainsi j'ai une belle flamme bleue...

    Voici quelques photos et une vidéo après modifs...

    Mise à feu :


    Ça chauffe :


    La pression monte... :


    Ça fume... :




    @++ pour la suite...
    Patrick

    Amijean

    Messages : 161
    Date d'inscription : 25/04/2013
    Age : 79
    Localisation : SANARY / Mer

    Re: Construction d'un bateau à roue à aube : le Mississippi 1870

    Message  Amijean le Mar 5 Sep 2017 - 20:58

    Pour Info
    En faisant du classement vertical, je viens de retrouver le plan très détaillé du célèbre Robert Lee en son temps devenu "Monarch of Mississippi" après avoir battu au cours d'une course restée dans les anales le NATCHEZ. Il a été le plus rapide de son époque.
    Si quelqu'un est interessé, me contacter par MP. La coque de la maquette a une longueur de 95cm pour un maitre couple de 27cm. A peu près 1.10m avec les coupées.




    Contenu sponsorisé

    Re: Construction d'un bateau à roue à aube : le Mississippi 1870

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 20 Oct 2017 - 12:37