Le but de ce forum est d'initier les modélistes à la construction des maquettes navigantes.


    Remorquage indirect - le Canadien ça n'hésite pas à mouiller le pavois !

    Partagez

    xtian29

    Messages : 9487
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 54
    Localisation : Far Ouest

    Remorquage indirect - le Canadien ça n'hésite pas à mouiller le pavois !

    Message  xtian29 le Jeu 18 Sep 2014 - 20:51

    Hello

    Je connaissais une photo sortie de cette vidéo mais je n'avais jamais vu la vidéo elle-même.

    Le Smit Clyde était basé à ses débuts à Rotterdam puis transféré à Vancouver (Canada côte pacifique) c'est un ASD Damen type 3111. Ils ont fait cet essai à son arrivée à Vancouver, le but ici est de stopper le navire lors d'une escorte.

    Les pétroliers avancent sur leur propre propulsion à environ 10 noeuds durant des dizaines de kilomètres entre des îles, ils prennent un remorqueur d'escorte qui a passé la remorque mais suit "remorque molle". Le remorqueur d'escorte est là pour palier à tout problèmes de propulsion du pétrolier. Si ça arrive le remorqueur doit partir à fond en avant soit d'un bord soit de l'autre pour faire faire un tête à queue au pétrolier et le stopper.

    Au début c'est en mode indirect et ça mouille la plage arrière, fur et à mesure le pétrolier est ralenti le remorqueur est moins mouillé.

    En remorquage direct le Smit Clyde a une traction de 65 tonnes, en indirect grâce à la force exercé sur le travers du remorqueurs la traction peut dépasser les 100 tonnes. A priori c'est pas dangereux pour le remorqueur s'il est bien large, la remorque est prise tout à l'avant, s'il y a une panne sur le remorqueur il se retrouvera immédiatement aligné derrière le pétrolier, pareil si le capitaine décide de stopper. Si la remorque casse le remorqueur se relève, dommage pour le pétrolier qui va se démerder tout seul.

    Voilà voilà, quand est-ce que l'on recommence la même chose avec Crono et son Fairplay derrière le Spirit of Archimedes ? La dernière fois j'ai du arrêter car le pont du Fairplay n'était pas encore étanche



    A+ Xtian

    Phil86

    Messages : 638
    Date d'inscription : 30/10/2013
    Age : 30
    Localisation : Au nord du Phare Ouest... (twenty twoooo)

    Re: Remorquage indirect - le Canadien ça n'hésite pas à mouiller le pavois !

    Message  Phil86 le Jeu 18 Sep 2014 - 21:54



    Merci bien, je m'étais toujours demandé dans quelles conditions avaient été prises la photo : passez-moi l'expression, mais il y a intérêt à les avoir bien accrochées... affraid

    Mode Ptit Scarabée [ON] (ça faisait longtemps) : pour être sûr de comprendre une telle différence entre traction directe et indirecte, c'est parce la remorque passe par la bitte de remorquage (ça porte peut être un autre nom ?), du coup à cause de l'angle formé l'effort n'est pas directement sur le treuil mais sur la bitte, c'est bien ça ? Si oui, c'est un coup à casser la remorque au niveau de l'angle ça non ?
    Mode Ptit Scarabée [OFF]

    A+,
    Phil

    xtian29

    Messages : 9487
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 54
    Localisation : Far Ouest

    Re: Remorquage indirect - le Canadien ça n'hésite pas à mouiller le pavois !

    Message  xtian29 le Jeu 18 Sep 2014 - 23:05

    hummm ... Non

    le remorquage en direct c'est simplement comme d'habitude ; le remorqueur tire sur le remorque, ici pour un ASD en flèche arrière ça voudrait dire qu'il oriente ses pods pour faire marche arrière, il tire en directe.

    voilà l'exemple du Smit Panther qui viens au cul du Berge Bureya passe une remorque et l'accompagne remorque molle, à partir de 3min10 on voit qui'il commence à ralentir le Berge mais en étant en marche arrière, en tirant dessus en direct. A 4min c'est encore plus flagrant.

    Ca on le fait quand le bateau avance lentement ou bien est stoppé et qu'on le recule.



    Le mode indirect c'est comme le Smit Clyde : le remorqueur est en remorque molle au début de la vidéo mais ensuite il ne cherche pas à tirer sur la remorque en passant en marche arrière, à cette vitesse c'est une misère pour les propulseurs qui cavitent, il ne resterait pas grand chose des 65 tonnes de traction et puis il ne pourrait tirer que dans l'axe.

    Non ici le remorqueur part à fond de balle en avant mais en virant et ensuite conserve cet angle de 90° par rapport à la remorque. En français on parle parfois de paravane comme pour les panneau de chalut, les écarteurs de lignes pour les dragueurs de mines, les navires sismiques ou même simplement les lignes de pêche à la traîne

    Bref le remorqueur ne cherche pas à freiner le bateau directement, il cherche à lui faire faire un tête à queue. Un peu comme une voiture qu'il fait aussi un tête à queue au frein à main. Pour un gros bateau c'est pareil, mieux que le crash stop en passant la marche arrière : tu vires à fond d'un bord et il va ralentir très vite le canot !

    Avec la position en indirecte la traction sur la remorque dépasse largement la traction nominale du remorqueur qui ne ferait que tirer dessus avec ses moteurs et hélices, ici c'est la surface de la coque qui fait paravane? Mais la traction est fonction de la vitesse, à 12 noeuds tu serres les fesses mais tu éclates les statistiques, tu as intérêt d'avoir une remorque solide et une assise de treuil qui tiens la route, un remorqueur à failli perdre son treuil comme ça, à 10 noeuds c'est super efficace, à 8 noeuds c'est bien, à 6 noeuds tu retrouves à peu près la traction nominale du remorqueur et du coup à 4 ou 5 noeuds tu passes en remorquage direct comme le Smit Panther.

    Pour ce qui de l'angle de la remorque, rien à voir, sauf qu'aujourd'hui avec les remorques textiles modernes, hyper légère il faut juste faire attention a ce qu'elles ne chauffent pas par friction sur les bites, bon dieux et autre œil de Panama, du coup ils sont inox bien polis

    A+ Xtian


    Phil86

    Messages : 638
    Date d'inscription : 30/10/2013
    Age : 30
    Localisation : Au nord du Phare Ouest... (twenty twoooo)

    Re: Remorquage indirect - le Canadien ça n'hésite pas à mouiller le pavois !

    Message  Phil86 le Ven 19 Sep 2014 - 9:13



    J'ai bien fait de demander... ok j'ai tout compris, merci bien, encore !
    Pour la casse de la remorque, je pensais à la friction engendrée par une arête assez vive créant ainsi un point faible - mais vu que c'est poli, ok aussi.
    A+,

    Phil

    Lapin44

    Messages : 2878
    Date d'inscription : 15/07/2010
    Age : 65
    Localisation : Saint Brévin les Pins 44250

    Re: Remorquage indirect - le Canadien ça n'hésite pas à mouiller le pavois !

    Message  Lapin44 le Ven 19 Sep 2014 - 9:50

    Salut
    Un complément d'information sur les enrouleurs deremorque 'Détail;
       
       
          Enrouleur du VB CROISIC
           Et pour ceux qui seraient interessé par un ASD, Voici un des tracteurs des vidéos,
          http://www.modellbau-sievers.de/Bauplaene/Kathegorie%20Ordner/Schlepper/Mersey.html
    http://www.rc-schottel.ch/
           Michel

    patdxfr

    Messages : 2819
    Date d'inscription : 14/12/2010
    Age : 55
    Localisation : Corse d'en bas

    Re: Remorquage indirect - le Canadien ça n'hésite pas à mouiller le pavois !

    Message  patdxfr le Ven 19 Sep 2014 - 11:16

    Hello,

    Les 2 poignées au milieu semblent être les commande des distributeurs hydrauliques, mais elles ne vont que dans un seul sens (ou je me trompe).
    Donc les tambours ne sont entraînés que dans un sens ? (ils débobinent en tirant dessus ???)

    pat_2b,pas très calé en hydraulique

    xtian29

    Messages : 9487
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 54
    Localisation : Far Ouest

    Re: Remorquage indirect - le Canadien ça n'hésite pas à mouiller le pavois !

    Message  xtian29 le Ven 19 Sep 2014 - 11:28

    Hello

    @ Phil86,  sur les bateaux bien conçus et bien entretenus les remorques ne cassent quasiment jamais, les points de raguage n'ont pas d'arrêtes (ni d'os ...Rolling Eyes ) ce sont des points arrondis, lisses et polis.  Il y a des chaussettes de fixées aux endroits stratégiques (une sorte de tube en textile dans lequel passe la remorque et pour pas qu'elle glisse elle est parfois fixée à la remorque par un petit transfilage).    Si elles cassent c'est plutôt aux connections entre remorque et spring sur les cosses d'épissures etc...  d'ailleurs ces points sont rafraîchis régulièrement : le bout est coupé et une cosse est remonté un peu plus en amont.  Les remorques ont aussi une durée de vie limité fonction du nombre de fois où elles servent et d'une date de péremption comme les yaourts.  

    Les ASD du lien donné par Lapin http://www.modellbau-sievers.de/Bauplaene/Kathegorie%20Ordner/Schlepper/Mersey.html  en référence à la première vidéo : la série des noms de rivière chez Smit : Clyde, Hudson, Elbe, Mississipi, Rhône, Loire, Humber, Mersey ... sont des bateaux encore relativement gracile, même s'ils le sont bien moins que les classiques Smit Nederland (comme chez Billing boat)

    De beaux ASD déjà puissant 65 tonnes de traction, 31 mètres  

    http://www.smit.com/uploads/media/smit-loire.pdf

    Par contre sur la seconde avec des noms de "chats" : Cheetah, Lion, Panther ... plus de finesses, c'est la force brute : 95 tonnes de tractions, 32 mètres.

    http://www.boskalis.com/uploads/media/smit-cheetah_01.pdf

    @ patafix, S'il fallait lâcher les freins et tirer sur la remorque pour la sortir de là ... Heureusement les enrouleurs et treuils de remorque peuvent tourner dans les deux sens

    A+ Xtian

    Lapin44

    Messages : 2878
    Date d'inscription : 15/07/2010
    Age : 65
    Localisation : Saint Brévin les Pins 44250

    Re: Remorquage indirect - le Canadien ça n'hésite pas à mouiller le pavois !

    Message  Lapin44 le Ven 19 Sep 2014 - 11:35

    Les deux leviers a poignées noires sont les crabots qui engrenent ou liberent   un touret ou l'autre,  A premiere vue le touret de qauche est debrayé et ne sert pas,celui de droite est craboté et est en service, Tout l'enrouleur est piloté depuis un pupitre en passerelle,
        En modele reduit ,c'est quasiment indispensable de rendre fonctionel ces enrouleurs, En plus c'est facile,toute la transmission, est sous carter étanche, donc facile de cacher la courroie cranté et le moto reducteur sous le pont,
       

    xtian29

    Messages : 9487
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 54
    Localisation : Far Ouest

    Re: Remorquage indirect - le Canadien ça n'hésite pas à mouiller le pavois !

    Message  xtian29 le Jeu 25 Sep 2014 - 19:19

    Hello

    Cette aprèm je suis tombé sur le blog de Caliméro (en anglais) avec son reportage sur Massy et un bel exemple de remorquage en indirect pour stopper un bateau.  

    http://rc.noalia.fr/boats/events/2014-05-bateaux-en-fete   en cliquant sur boats en haut dans le bandeau noir on peu voir la construction de ses deux canots (Odin et Springer) et sa barge

    je reprend ici ses photos avec le Fairplay de Crono qui suit tranquillement remorque molle puis il part en indirect vers la droite en "poussant" sur la remorque pour faire virer le Spirit vers la gauche.  Il lui faire faire un arrêt genre "frein à main".











    Vivement que l'on recommence à jouer comme ça !!

    A+ Xtian


    Dernière édition par xtian29 le Jeu 25 Sep 2014 - 21:04, édité 1 fois (Raison : réparé l'erreur dans l'ordre des photos)

    patdxfr

    Messages : 2819
    Date d'inscription : 14/12/2010
    Age : 55
    Localisation : Corse d'en bas

    Re: Remorquage indirect - le Canadien ça n'hésite pas à mouiller le pavois !

    Message  patdxfr le Jeu 25 Sep 2014 - 20:09

    Il y en a qui jouent avec des grands :



    pat_2b

    xtian29

    Messages : 9487
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 54
    Localisation : Far Ouest

    Re: Remorquage indirect - le Canadien ça n'hésite pas à mouiller le pavois !

    Message  xtian29 le Jeu 25 Sep 2014 - 21:02

    Hello

    Oui maintenant il va aussi falloir apprendre avec le Fairplay à se dandiner en marche arrière sous l'étrave du Spirit.  

    Lorsqu'ils arrivent au port les bateaux prennent les remorqueurs mais continuent sur leur propre propulsion, le flèchard avant ne tire rien du tout : il court devant et ne travaille qu'aux derniers moments, le flèchard arrière par contre ralenti le convoi, accompagne la direction et peut prendre le relais à lui tout seul pour la direction en cas de pépin.

    A+ Xtian

    julien29

    Messages : 222
    Date d'inscription : 26/10/2013
    Age : 36
    Localisation : camaret sur mer

    Re: Remorquage indirect - le Canadien ça n'hésite pas à mouiller le pavois !

    Message  julien29 le Jeu 25 Sep 2014 - 21:24

    , en effet les photos de calimero sont sympa à regarder , sur la deuxième et troisième photo on se rend bien compte du travail accompli par le Fairplay !


    patdxfr

    Messages : 2819
    Date d'inscription : 14/12/2010
    Age : 55
    Localisation : Corse d'en bas

    Re: Remorquage indirect - le Canadien ça n'hésite pas à mouiller le pavois !

    Message  patdxfr le Jeu 25 Sep 2014 - 21:47

    xtian29 a écrit:Hello

    Oui maintenant il va aussi falloir apprendre avec le Fairplay à se dandiner en marche arrière sous l'étrave du Spirit.  

    Lorsqu'ils arrivent au port les bateaux prennent les remorqueurs mais continuent sur leur propre propulsion, le flèchard avant ne tire rien du tout : il court devant et ne travaille qu'aux derniers moments, le flèchard arrière par contre ralenti le convoi, accompagne la direction et peut prendre le relais à lui tout seul pour la direction en cas de pépin.

    A+ Xtian

    On voit bien que la remorque est souvent molle, c'est une position qui ne doit pas être confortable !
    Je sais qu'avec 2 propulsions, la panne est rare, mais faut pas glisser sur les manches, le bulbe n'est pas loin !
    De la passerelle du PC, on ne voit même pas l'extrémité du mat du remorqueur !

    pat_2b

    xtian29

    Messages : 9487
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 54
    Localisation : Far Ouest

    Re: Remorquage indirect - le Canadien ça n'hésite pas à mouiller le pavois !

    Message  xtian29 le Jeu 25 Sep 2014 - 22:06

    Oui tu as raison, c'est pas confortable du tout, c'est même très dangereux.

    Un truc aussi c'est que pour le remorqueur chaque fois qu'il donne un peu d'angle de barre il perd de la vitesse, alors comme tu n'es pas loin d'être à ta vitesse maxi en marche arrière tu dois bien faire gaffe à travailler par petits coups de barre. Si j'ai le choix du meilleur remorqueur pour aller me dandiner là je prend un Rotor Tug ou un Voith !

    A+ Xtian

    Lapin44

    Messages : 2878
    Date d'inscription : 15/07/2010
    Age : 65
    Localisation : Saint Brévin les Pins 44250

    Re: Remorquage indirect - le Canadien ça n'hésite pas à mouiller le pavois !

    Message  Lapin44 le Jeu 25 Sep 2014 - 22:50

    Bonsoir
     
           Et surtout ,ne pas prendre un ex SNRH, avec leur instabilité de route en marche arriére, Quand ils partent ,ils sont trés difficile a rattraper


    Dernière édition par Lapin44 le Ven 26 Sep 2014 - 7:58, édité 1 fois

    patdxfr

    Messages : 2819
    Date d'inscription : 14/12/2010
    Age : 55
    Localisation : Corse d'en bas

    Re: Remorquage indirect - le Canadien ça n'hésite pas à mouiller le pavois !

    Message  patdxfr le Ven 26 Sep 2014 - 0:10

    Le rafiot qui entre, je pense qu'il ne peut pas trop ralentir sinon il perd de la manœuvrabilité ?
    C'est chaud bouillant comme taf !
    Ils tirent à la courte paille à chaque arrivée pour savoir qui sera devant et qui sera derrière ? Smile

    pat_2b

    xtian29

    Messages : 9487
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 54
    Localisation : Far Ouest

    Re: Remorquage indirect - le Canadien ça n'hésite pas à mouiller le pavois !

    Message  xtian29 le Ven 26 Sep 2014 - 1:01

    Patafix a écrit:Ils tirent à la courte paille à chaque arrivée pour savoir qui sera devant et qui sera derrière ?

    Non non, généralement c'est le plus puissant à l'arrière car il doit freiner le convoi et donc le moins puissant devant !!


    Phil86

    Messages : 638
    Date d'inscription : 30/10/2013
    Age : 30
    Localisation : Au nord du Phare Ouest... (twenty twoooo)

    Re: Remorquage indirect - le Canadien ça n'hésite pas à mouiller le pavois !

    Message  Phil86 le Dim 12 Oct 2014 - 10:47

    Hello,

    Petit up sur cette discussion : en fouillant sur le net et youtube, je suis tombé sur ceci, illustrant bien le remorquage indirect, ici avec un Damen 2411.

    Plus généralement, en faisant une recherche avec comme mot clé "capnvicplate", on tombe sur leurs vidéos que je trouve très intéressantes : il s'agit de simulation de remorquage avec un ASD, avec l'affichage de paramètres comme la force de traction (et parfois les différents vecteurs des forces en présence), les vitesses et direction des moteurs et des bateaux... Le simulateur en question est produit par la société Transas

    Il manquerait juste des explications plus poussées pour comprendre les subtilités mais bon...
    Voilà voilà !
    A+,

    Phil

    patdxfr

    Messages : 2819
    Date d'inscription : 14/12/2010
    Age : 55
    Localisation : Corse d'en bas

    Re: Remorquage indirect - le Canadien ça n'hésite pas à mouiller le pavois !

    Message  patdxfr le Dim 12 Oct 2014 - 11:14

    Instructif les vidéos que tu as trouvées ...

    Pourquoi ne les mets-tu pas directement sur le fofo :



    Sur youtube, tu cliques sur "partager" (sous la video), tu copies l'adresse, tu viens dans l'éditeur de message, cliques sur l'icone "youtube" et colles le lien ... that's all.

    pat_2b

    EDIT : accord du participe passé Smile


    Dernière édition par patdxfr le Dim 12 Oct 2014 - 12:17, édité 2 fois

    Phil86

    Messages : 638
    Date d'inscription : 30/10/2013
    Age : 30
    Localisation : Au nord du Phare Ouest... (twenty twoooo)

    Re: Remorquage indirect - le Canadien ça n'hésite pas à mouiller le pavois !

    Message  Phil86 le Dim 12 Oct 2014 - 11:52

    En effet Patdxfr (ne m'en veux pas mais je sens que je vais aussi finir par t'appeler Patafix Smile), ça aurait été mieux... Auto-notation :  
    Merci de l'avoir fait, et d'avoir rappelé la manip!  
    A bientôt !

    Phil

    Lapin44

    Messages : 2878
    Date d'inscription : 15/07/2010
    Age : 65
    Localisation : Saint Brévin les Pins 44250

    Re: Remorquage indirect - le Canadien ça n'hésite pas à mouiller le pavois !

    Message  Lapin44 le Dim 12 Oct 2014 - 14:07

    Je ne sais pas si vous avez remarqué ,sur cette vidéo, les ASD se pilotent avec une barre franche, Sur un remorqueur classique,tu tourne la barre a roue vers la droite,ton bateau vas a droite; logique. Sur un tracteur zdrive, tu a tes "joysticks", tu les oriente vers ,la gauche,ton bateau va a gauche, (A condition d'orienter celui qui prend de l'eau, sinon tu va tout droit, les vibrations en plus), Sur un ASD, c'est un mécanicien de l'atelier des remorqueurs de Saint-Nazaire, au cours d'une conversation, qui me l'a remarqué, ".... Sur le NANTES et le BRETAGNE, c'est une barre franche"..., ça deroute un peu, tu tourne le machin vers la droite et le bateau part a gauche,"... Et c'est logique, Pour un patron qui passe d'un tracteur a un ASD,il a intéret a faire gaffe,

    xtian29

    Messages : 9487
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 54
    Localisation : Far Ouest

    Re: Remorquage indirect - le Canadien ça n'hésite pas à mouiller le pavois !

    Message  xtian29 le Dim 12 Oct 2014 - 14:32

    Lapin a écrit:Pour un patron qui passe d'un tracteur a un ASD,il a intéret a faire gaffe

    Non, car quand tu as l'habitude des manoeuvres tu ne réfléchis jamais en terme de sens pour tourner la barre qu'elle soi franche ou à roue.  Et même et surtout si tu regardes vers l'avant ou l'arrière et sur les plus gros bateaux quant tu es en passerelle arrière ou avant ... tu penses toujours simplement en direction de flux.  

    C'est un peu comme les néophytes en radio commande qui se payent des torticolis et font toutes sortes de contorsions pour mettre l'émetteur radio dans le même sens que le bateau, l'avion où la voiture.  Si tu as bien    la radio en main et en tête tu ne fais plus ça.

    Et pour revenir à la différence classique, ASD, Tracteur ... quand un type passe sa journée à conduire un chariot élévateur (un Fork Lift pour les Belges) qui ont les roues arrières directrices, il monte dans sa voiture et n'a pas besoin de faire gaffe ou réfléchir pour conduire la Xantia (roue avant directrice)

    Maintenant tu donnes un chariot élévateur à une mémé qui a toujours conduit que sa Clio, ça va lui faire drôle

    A+ Xtian  

    Lapin44

    Messages : 2878
    Date d'inscription : 15/07/2010
    Age : 65
    Localisation : Saint Brévin les Pins 44250

    Re: Remorquage indirect - le Canadien ça n'hésite pas à mouiller le pavois !

    Message  Lapin44 le Dim 12 Oct 2014 - 15:03

    Sur un chariot élevateur, tu tourne le volant a droite ,le chariot va a droite, bien que les roues arriere s'orientent vers la gauche, j'ai conduit un chariot elevateur pendant une dizaine d'années et quelque fois un dix tonnes, j'adorais conduire cet engin, pour charger ou decharger des batis d'emboutissage de coté d'habitacle de voiture, des batis qui pesaient 9 tonnes ,  jusqu'a cinq tonnes, on déchargeait ou chargeait des batis avec deux chariots de 2.5 tonnes en parrallele. Sur l'ASD ,les joystickh s'orientent dans le sens du flux, donc tu oriente ton flux vers la droite pour que ton bateau va vers la gauche, Quand tu fais ça ,a longueur de journées, comme tu dit, c'est fait naturellement ,sans reflechir
        Si tu veux aller vite avec un chariot élévateur ,t'a intéret a aller en marche arriere, les roues directrices dans le sens de la marche, sinon,en marche avant normale,  le moindre coup de volant, c'est la culbute, ,
       les asd,  travaillent toujours en marche arriere, tout rentre dans l'ordre, l'action des zdrives revient a ceux de tracteurs,  tu retrouve la "barre franche" sur les tracteurs en marche arriere. C'est idiot ,cette idée, Quand je pilote le modele du POULIGUEN en marche arriere, j'ai cette "barre franche" ,et d'autant plus que les manches sont  orientés vers l'arrierede l'emetteur,  et que tu les pousse  ou tire du cote que tu veux aller


    Dernière édition par Lapin44 le Dim 12 Oct 2014 - 18:26, édité 1 fois

    xtian29

    Messages : 9487
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 54
    Localisation : Far Ouest

    Re: Remorquage indirect - le Canadien ça n'hésite pas à mouiller le pavois !

    Message  xtian29 le Dim 12 Oct 2014 - 16:16

    Je ne suis pas d'accord avec toi,

    Je prenais l'exemple d'un chariot élévateur non pas pour dire que l'un vire à droite quand on tourne à gauche ...  mais pour dire qu'une personne qui est expérimentée passe de son chariot élévateur à sa voiture sans avoir "à faire gaffe" pareil pour un patron de remorqueur qui passe d'un tracteur à un ASD.

    Je ne suis pas d'accord avec toi pour la nuance barre à roue, barre franche. C'est un truc de débutant ou pour les personnes qui n'ont jamais manoeuvré.

    Perso je n'ai jamais vu que l'on tournait une barre franche à gauche pour aller à droite : j'ai toujours vu que la partie active d'un safran placée à l'arrière envoyait le flux vers la droite et le bateau allait à droite que ce soit avec une barre franche ou une barre à roue.  

    Pour un ASD vs Tracteur c'est pareil, et comme pour tout les canots : on pense juste en terme de flux qui fait tourner un objet "bateau".

    Un bateau tourne autour de son centre de giration comme une aiguille d'horloge et si tu veux faire tourner à la main l'aiguille de ton horloge dans le sens horlogique : si l'aiguille est à midi il faudra la pousser vers la droite alors que si l'aiguille est à six heure il faudra la tourner vers la gauche ...  je vous laisse trouver la réponse si l'aiguille est à 3h ou à 9h.  

    Si tu commences à penser et réfléchir : "je met la barre à gauche pour tourner à droite avec un canot à barre franche" tu en es au niveau de lire le "b "puis le "é" puis le "b" puis le "é" avant de comprendre "bébé".

    La lecture de la Bible va être fastidieuse. J'ai pas pris la bible au hasard, ailleurs je parle du Coran   ( pour ceux qui suivent)   Humm il faudrait que je trouve un exemple avec la Torah

    Et pour revenir à la manoeuvre, quand maintenant il faut jouer avec les ASD + un propulseur d'étrave - sur un autre bateau avec deux lignes d'arbres classiques équipées de safran Becker dont seul celui en marche avant est actif + deux propulseurs transversaux arrière et deux propulseurs transversaux avant, ce qui est juste le cas de 100% des ferries et la majorité des supplies : Si tu ne penses pas manoeuvre en terme de flux et l'exemple de l'horloge : tu te vautres

    C'est pareil, voir "pire" si tu es l'officier chargé de manoeuvre et qu'en plus de ton canot avec propulsion active tu as la traction des remorqueurs, les tensions d'aussières ...  

    A+ Xtian  

    Contenu sponsorisé

    Re: Remorquage indirect - le Canadien ça n'hésite pas à mouiller le pavois !

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:56


      La date/heure actuelle est Dim 11 Déc 2016 - 8:56