Le but de ce forum est d'initier les modélistes à la construction des maquettes navigantes.


    Richelieu 1/100 sur plan du Musée de la Marine

    Partagez
    avatar
    Serge Petiot

    Messages : 145
    Date d'inscription : 23/06/2015
    Age : 49
    Localisation : Savoie

    Richelieu 1/100 sur plan du Musée de la Marine

    Message  Serge Petiot le Lun 29 Juin 2015 - 18:10

    Bonjour à tous,
    comme je l'ai indiqué dans la présentation, je me lance dans la réalisation d'un Richelieu sur plan au 1/100. C'est ma première maquette sur plan, navigante de plus. Vous me direz sans doute de ne pas me lancer dans un tel projet comme "premier bateau", mais j'ai déjà pas mal d'expérience en modélisme statique ancien en kit (Soleil Royal, Sovereign of the seas de Sergal etc...).
    Le problème des plans, c'est que l'on vous donne la forme et les détails, et débrouillez vous! Enfin, après des heures et des heures de "lecture" du plan je suis allé acheter du contreplaqué marin en épaisseur 8 mm a mon bricobidule préféré. j'ai commencé par  déssiner la quille de 2M50 de l'on d'une pièce avec l'aide du chat résident:

    j'ai également tracé des renseignement tel que l'emplacement des couples etc. Ensuite, j'ai commencé à couper les couples en papier après avoir photocopié le plan (en A3!) et ai reporté le contour sur le contreplaqué. j'ai vérifié chaque couple afin de m'assuré qu'il n'y avait pas d'erreurs puisqu'un seul couple scabreux gâcherait toute la coque.

    Ensuite, je me suis construit un chantier à l'aide d'un vieux plan de travail cuisine et d'une planche en mélaminé. J'ai construit une sorte de gabarit qui permet de positionner les couples bien centrés et verticaux par rapport à la quille.

    La colle utilisé est une colle vinylique résistante à l'eau. la prise est rapide (temps de pot 8 min) ce qui permet de coller tous les couples sur la quille relativement rapidement. une fois tous les couples posés, des blocs de balsa sont collés et poncés sur la proue et la poupe du navire. j'ai également inséré des entretoises entre les couples car je n'oublie pas que le bateau fera 45 Kg et que cela ferait désordre si il se cassait lorsqu'on le prends par les bouts, donc je veux une structure costaude. A ce stade, je me suis aussi intéressé aux tubes d'étambots et à leurs emplacement et ai percé les trous qui vont bien dans les couples, c'est plus facile sans le bordé... les tubes d'étambots seront fabriqué à partir de tubes Raboesch étanches, mais vu que je n'arrivais pas à trouver des longueurs adéquates, je récupère juste les "têtes" avec les joints à lèvres ainsi que les paliers à l'autre bout, et je les montes sur mes propres tubes en laitons de 8mmx0.45 de 400 mm de longueur avec mes propres axes de 4mm en inox, d'environ 500mm.

    Bien sur, je n'ai pas oublié à ce stade de poncer les chants des couples, de manière à ce que le bordé est un contact correct sur les couple. Pour ce faire, j'ai utilisé une ponceuse électrique avec un plateau assez long, ce qui permet de "moyenner" les formes des couples qui eux sont espacé de 10cm sur le plan.

    Vient enfin le temps du bordé... Pour cela, j'ai choisi du balsa de 3mm x 10mm en longueurs d'un mètre. Border en balsa est nouveau pour moi, car j'ai plus l'habitude de double border avec un bois exotique suivi de noyer très fin. j'ai un fer spécial pour cintrer les bordés là ou c'est nécessaire. J'ai broché les bordés, bien entendu, mais je me suis moins creusé la tête pour les rendre aussi élégant qu'un bordé apparent, vu qu'il sera caché.

    Au final, j'ai trouvé que c'était plus facile de border ce cuirassé qu'une coque Anglaise du 17éme siècle. Je suis content du résultat final, il n'y a rien quoi dépasse, même aux joints vu que les planches de balsa font 1 mètre pour un bateau de 2M50...

    Après avoir terminé, j'ai simplement passé de la résine époxy SR5550 au pinceau à l'intérieur, en couches assez épaisse, car je ne peux pas fibrer l'intérieur à cause de toutes les entretoises entre les couples. Cela permet de bien rigidifier le bordé en balsa. Je découvre la résine que je n'ai encore jamais utilisé! J'ai ensuite poncé légèrement à la ponceuse la coque, mais il n'y avait pas besoin de grand chose à poncer pour obtenir une jolie coque bien régulière.
    Vient ensuite le fibrage de la coque, réalisé avec un tissu de verre de 48g par M2 et la même résine SR5550 +SR5503 ce qui me donne un temps de travail assez long, ce qui est très utile sur un bateau de cette taille. Avoir un unique morceau de tissu qui couvre tout le bateau evite d'avoir des jointures...

    Là encore, c'est tout nouveau pour moi, mais je m'en suis bien sorti. Cela m'aurait embêtè de gâcher ma belle coque à ce stade.... Une fois durcie, le tissu devient invisible, mais la trame est bien la. J'ai donc mélangé du Mixfill 10 avec l'époxy pour avoir une pâte de la consistance du miel,  que j'ai passé au pinceau sur toute la surface comme enduit de finition. A ce stade je suis toujours en train de le poncer au papier de verre 80 avant de passer au grain fin pour obtenir une surface prête à recevoir une couche de fond. la coque sera peinte à la peinture glycero à l’aérographe, vu qu'elle ira dans l'eau.
    Bien sûr, vu que c'est la première fois que je réalise un projet de ce type, je suis ouvert à tout vos précieux conseils!

    fabco

    Messages : 364
    Date d'inscription : 22/07/2013
    Age : 63
    Localisation : Amiens

    Re: Richelieu 1/100 sur plan du Musée de la Marine

    Message  fabco le Lun 29 Juin 2015 - 19:22

    bon début, j'espère que tu as pensé à enlever l'épaisseur de tes bordés sur les couples du plan.

    Pourquoi avoir pris du balsa ?
    Du samba ou du peuplier aurait été plus approprié et plus résistant.
    Tu n'as pas gêné par le poids.

    Bon courage pour la suite
    avatar
    xtian29

    Messages : 10749
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 55
    Localisation : Far Ouest

    Re: Richelieu 1/100 sur plan du Musée de la Marine

    Message  xtian29 le Lun 29 Juin 2015 - 19:56

    Hello  

    C'est très bien tout ça, bon choix de résine et bonne idées pour la résine seule à l'intérieur et le marouflage avec un tissus très léger pour l'extérieur.

    Voilà voilà tu as fini le plus facile : la coque de kayak, je comprend tu aies trouvé plus facile ce genre de coque très longiligne et sans beaucoup de forme. Maintenant il faut faire la multitude de tourelles de cette "usine à canons", la multitude de canots pour la drome. Mais vu que tu sembles travailler bien proprement je ne me fait pas de souci !

    Beau bateau même s'il a un nom ridicule, put... dire qu'on a failli avoir le PAN avec ce même nom d'éminence grise,bonhomme d'église en rouge bouffeur de protestants ...  Heureusement qu'il fut décidé de nommer Charles de Gaulle notre porte-avions

    Enfin bref, du coup je préfère le Jean Bart : plus belle histoire et plus beau nom.

    A+ Xtian  
    avatar
    Serge Petiot

    Messages : 145
    Date d'inscription : 23/06/2015
    Age : 49
    Localisation : Savoie

    Re: Richelieu 1/100 sur plan du Musée de la Marine

    Message  Serge Petiot le Lun 29 Juin 2015 - 20:27

    Fabco,
    ben, pour le choix du balsa, j'ai pas mal surfé sur le net et je me suis basé sur ce que j'ai trouvé... d'accord avec toi, j'aurais aimé un bois plus dur. Mais bon, avec le tissu et la résine plus l'enduit, le bateau est dur comme de la pierre. au moins, il aura été facile a poncer... Ce qui n'est plus le cas maintenant, je viens d'y passer l'après midi, et je n'en suis qu'aux 3/4.

    xtian29, j'aime ton style!
    et ben pour moi, c'est plus une usine a canons qu'une usine a canots (les canots, j'en fais mon affaire)! Tu a raison, le plus dur est a venir... il faut d'ailleurs que j'achète un tour à métaux. En principe, je devrais savoir m'en servir vu que j'ai fais un bac "E" avec plein de tournage et de fraisage. les canons seront du bon calibres sur la maquette, c'est sûr. J'ignorais que le CdG a failli s’appeler Richelieu. Pour moi, peu importe le nom, c'est un superbe navire avec tout ces bofors et ces oerlikon. Je pense le finir en couleurs "Measure 32" du chantier de Brooklyn dont j'ai les photos exactes et qui ne sont pas courantes. Bref, le bateau tel qu'il était au moment ou il était en Indonésie. Le Richelieu a pour moi une histoire un peu plus prestigieuse que le JB car il a quand même connu le combat. Les tourelles doivent êtres motorisée, et j'ai déjà mon idée la dessus (ou dessous).

    Bonne Soirée

    Serge

    fabco

    Messages : 364
    Date d'inscription : 22/07/2013
    Age : 63
    Localisation : Amiens

    Re: Richelieu 1/100 sur plan du Musée de la Marine

    Message  fabco le Lun 29 Juin 2015 - 21:05

    En coque on utilise très rarement le balsa.Je sais pas ou tu as cherché mais rien que sur le fofo tu aurais du trouver la bonne matière.


    Dernière édition par fabco le Lun 29 Juin 2015 - 21:20, édité 1 fois
    avatar
    Serge Petiot

    Messages : 145
    Date d'inscription : 23/06/2015
    Age : 49
    Localisation : Savoie

    Re: Richelieu 1/100 sur plan du Musée de la Marine

    Message  Serge Petiot le Lun 29 Juin 2015 - 21:16

    Fabco,
    c'était un site anglophone et un site français de construction du Strasbourg. . Je ne suis pas encore autorisé à poster l'adresse mais je vous la donnerais.


    a+

    Serge
    avatar
    xtian29

    Messages : 10749
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 55
    Localisation : Far Ouest

    Re: Richelieu 1/100 sur plan du Musée de la Marine

    Message  xtian29 le Lun 29 Juin 2015 - 21:20

    Non non Fabco : c'est une bonne technique !

    Le balsa s'il est ensuite imprégné à l'epoxy est excellent, on l'utilise même pour les navires grandeurs. l'epoxy contrairement au polyester ou aux résines polyuréthane est vraiment étanche à l'eau et fait une vrai imprégnation surtout dans du bois léger comme le blasa ou le samba

    A+ Xtian
    avatar
    patdxfr

    Messages : 3178
    Date d'inscription : 14/12/2010
    Age : 56
    Localisation : Corse d'en bas

    Re: Richelieu 1/100 sur plan du Musée de la Marine

    Message  patdxfr le Mar 30 Juin 2015 - 11:32

    Comme Xtian, par contre, je ne suis pas sur qu'une seule couche de 48gr/m² suffise ...

    Pat_2b

    fabco

    Messages : 364
    Date d'inscription : 22/07/2013
    Age : 63
    Localisation : Amiens

    Re: Richelieu 1/100 sur plan du Musée de la Marine

    Message  fabco le Mar 30 Juin 2015 - 12:02

    Je n'ai rien contre cette technique mais je doute sur la solidité sur une grande maquette avec un poids non négligeable.

    JCC fait des minis maquettes de cette façon, le but étant d'obtenir une maquette navigante de 250g voir moins mais cela serait tout mettre assez fragile.

    avatar
    xtian29

    Messages : 10749
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 55
    Localisation : Far Ouest

    Re: Richelieu 1/100 sur plan du Musée de la Marine

    Message  xtian29 le Mar 30 Juin 2015 - 14:50

    Hello

    Un poids non négligeable ? Au 1/100 il fait maxi 43 kilo pour 2.50m pas de quoi parler d'un poids lourd.

    Ce qui me gênait le plus à l'origine de cette technique c'était l'emploi du balsa qui n'est pas très copain avec l'eau. Et puis non, finalement j'ai vu des voiliers de course (échelle 1) fait comme ça. Grâce à l'époxy, il n'y a aucun contact. Chez Sicomin à la capitale du pays Begood (Pont l'Abbé) il y a sur le comptoir un bloc de balsa traité et marouflé époxy, c'est impressionnant de solidité, raideur et poids lège. Le principe est juste de servir de fibre neutre sur un sandwich structural.

    Un collègue a fait un canoë style canadien avec cette technique mais construit sur mannequin il n'y a plus un seul couple à l'intérieur. Il est fait en baguettes de balsa de 5mm d'épaisseur, marouflage intérieur avec une seule couche de 50gr/m² et extérieur avec une seule couche de 100gr/m²

    il fait un peu plus de de 4.5 mètres de long.

    Il est absolument superbe, il ne pèse rien, on le porte avec une main - c'était le but pour son propio qui se ballade avec un sac à dos et le canoë sur les épaules pour aller naviguer sur des lacs de montagne ou perdu dans la cambrousse - il est d'une raideur incroyable, on peut embarqué à deux avec du bazar ou trois personnes et moins de matériel pour une balade, soit un peu plus de 300 kg !!

    A l'origine il avait fait exactement le même mais en red cedar : 2x plus lourd, (de mémoire une trentaine de kilo)

    On pourrait croire que la version sandwich balsa est fragile, bin pas vraiment, son propriétaire est officier de Marine et ce canoë a voyagé en soute chez AF avec juste une house comme pour les planches à voile. Je l'ai vu dans la soute avant d'une frégate, il a navigué partout d'Alaska à la Patogonie, de Nouméa à la rade de Brest. Il a une fois été poinçonné sur une barre de ferraille genre fer à béton qui était à fleur d'eau mais sinon le raguage sur des cailloux ne lui a jamais fait de mal. Pour le trou avec ce "fer à béton" : une rustine en scotch alu à l'extérieur et une à l'intérieur et basta il a continué à naviguer. La réparation définitive a été faite des jours plus tard, il a coupé un morceau, séché au fer et inclue une sorte de pinoche en balsa imprégnée époxy.

    Alors un canot comme le Richelieu de 2.5m avec une quille, 20 couples, des entretoises, franchement aucun problème !!

    C'est vraiment un atavisme transmis de modélistes en modélistes qui pousse à faire nos petits bateaux comme si c'étaient des chars d'assaut. Une Abeille Flandre de 1.4m avec des couples en ctp de 5mm tout les 10cm sur une quille de 10 et un bordé de bois dur de 5mm d'épaisseur. C'est ridicule vous pouvez sans peine vous servir de cette coque comme d'une cale pour soulever une voiture !

    A l'inverse les coques ABS de chez Graupner ou Robbe, toute fine et toute molle font bien l'affaire même en grand et lourd - mais je n'aime pas, elles n'ont pas de rigidité là ou par contre une coque en sandwich balsa/époxy sera bien raide.

    A+ Xtian
    avatar
    Serge Petiot

    Messages : 145
    Date d'inscription : 23/06/2015
    Age : 49
    Localisation : Savoie

    Re: Richelieu 1/100 sur plan du Musée de la Marine

    Message  Serge Petiot le Mar 30 Juin 2015 - 15:38

    Merci à tous du feedback sur les propriétés mécaniques.
    J'ai enfin fini de poncer et la coque est aussi douce que le postérieur de ma bien aimée, et le profile semble nickel. Je n'ai poncé que l'enduit époxy SR5550 chargé au mixfill 10, sans arriver au tissu de verre. Sicomin disent que c'est facilement poncable mais il faut du temps, car c'est assez dur, mais ça n'encrasse pas le papier de verre.


    concernant la nécessité de remettre ou non une couche de tissu de verre, franchement, je n'avais pas prévu, bien qu'il me reste du tissu et de la résine. Je vous montre l'intérieur résiné à l'epoxy lui aussi afin que vous puissiez juger de la structure:

    j'ai l'intention de couper certaines barres en haut des couple afin de permettre un meilleur accès aux machines.
    J'avais prévu de passer à la poses des tubes d'étambot, la poses des quilles anti-roulis ainsi que la pose des pont. Enfin, dites moi si l'ensemble vous semble assez costaud. ce qui est sur, c'est que la coque est très dure et rigide.

    a+

    Serge
    avatar
    Petit Bateau

    Messages : 297
    Date d'inscription : 14/02/2015
    Age : 57
    Localisation : Eure et Loir

    Re: Richelieu 1/100 sur plan du Musée de la Marine

    Message  Petit Bateau le Mar 30 Juin 2015 - 22:16

    Bonsoir à tous, bonsoir Mr l'administrateur qui fait son travail et veille à la bonne marche du forum

    Sur la demande pleine de forme de Xtain29 (non pardon Xtian29) je me soumets et remets les photos du RICHELIEU.
    Quelque part dans les rangements je possède le plan au 1/100, c'est un plan en deux planches que je conserve depuis 30 ans.
    Alors pour toutes informations tout est imaginable.

    A votre bon coeur.















    avatar
    Serge Petiot

    Messages : 145
    Date d'inscription : 23/06/2015
    Age : 49
    Localisation : Savoie

    Re: Richelieu 1/100 sur plan du Musée de la Marine

    Message  Serge Petiot le Mar 30 Juin 2015 - 22:22

    Génial Petitbateau,
    comme je l'ai dit j'ai le livre de R. Dumas, mais tes photos me sont précieuses. mon Rich sera fini en camouflage "measure 32" de la Navy en sortir du chantire de Brooklyn. Mais je crois qu'il avais été repeint a Tryconmalee...

    a+

    Serge
    avatar
    Serge Petiot

    Messages : 145
    Date d'inscription : 23/06/2015
    Age : 49
    Localisation : Savoie

    Re: Richelieu 1/100 sur plan du Musée de la Marine

    Message  Serge Petiot le Mer 1 Juil 2015 - 10:06

    Bonjour à tous,
    sans autre remarque de votre part sur la nécessité d'applique une autre couche de tissu (l'histoire du canoë de 4M50 en balsa sandwiché de 5mm est plutôt rassurante), je suis passé aux étambots "bricolés" que voici.

    je suis obligé d'avoir des tubes assez longs car l'angle des tubes avec la quille est très faible, et il faut une bonne longueur de manière à avoir assez de place pour placer les moteurs type 650 munis d'un réducteur (référence ACAE712025 chez Tecnimodel). J'ai donc acheté les étambots re-coupable de 290mm de chez Raboesch, ainsi que des tubes 8x0.45mm et des tiges en inox. J'ai coupé le tout à la bonne longueur et fileté le bout des arbres de propulsion en M4, qui se vissent dans les hélices Raboesch type D de 45mm. Je ne sais pas si ce sont les meilleures hélice pour mon Rich, mais c'était celles qui ressemblaient le plus au originales...
    J'ai ensuite vérifié les cotes et fais de petits ajustements:



    Et je suis donc près a faire les passages de coque en Epoxy SR5550 et Mixfill 27. J'ai vu ici un long fil sur la motorisation d'un Richelieu identique au mien, mais je pense que le choix des ACAE712025 judicieux car il fournis amplement assez de puissance avec une vitesse de rotation max de 5850 tr/min alors que la vitesse optimum des hélice sont de 4500 tr/min. J'ai fais tourné les arbres dans leur tubes avec une chignole pour vérifié qu'il n'y ai pas de vibrations, et le test est un succès. Pour les variateurs, je pensais en mettre 2, un pour chaque couple de moteurs babord/tribord, qui seront piloté par un seul canal de la radio grâce à un cable servo en Y.

    Enfin, vient le problèmes des chaises d'étambot que je comptais fabriquer avec un palier en laiton fixés aux lames de support par brasure forte à, l'argent (auquel je ne connais rien). J'avais bien repéré des chaises d'étambot sur le site de Stab (il y a des petites et des grandes) et leur ai envoyé un mail pour me renseigner, mais n'ai reçu aucune réponse... En plus elles sont chères.
    Merci de me dire ce que vous pensez du setup, et de me dire si je me fourvoie quelque part?



    a+

    Serge

    fabco

    Messages : 364
    Date d'inscription : 22/07/2013
    Age : 63
    Localisation : Amiens

    Re: Richelieu 1/100 sur plan du Musée de la Marine

    Message  fabco le Mer 1 Juil 2015 - 10:29

    Personnellement je mettrais 2 couches pour assurer.
    Cette façon de faire étant très peu pratiqué, il ne doit pas y avoir beaucoup d'expérience.
    En 40 ans de modélisme je n'ai jamais vu cela sur ce type de maquette.

    Assure toi que lors du ponçage tu n'as pas enlevé trop de résine sinon tu vas avoir une infiltration entre le bois et la résine.
    C'est déjà arrivé sur 2 coques au club et récemment une 3ème la quille a explosée.Sur la 3ème il n'y avait pas de tissu de verre.

    Pour le choix de tes varios, assure-toi qu'il supporte bien le courant de blocage des moteurs pour être sur de ne pas les cramer.

    Au club un des membres a un richelieu.
    La propulsion est assurée par 2 décaperm avec réduction 1/3 soit 3000tr/min puissance moteur en 12v environ 42w
    Il utilise que 2 hélices sur les 4 avec un vario par moteur.

    La puissance de tes moteurs n'est pas indiquée
    http://www.tecnimodel.com/moteurs-type-500/5877-motoreducteur-pour-bateaux.html
    avatar
    Calimero

    Messages : 440
    Date d'inscription : 01/06/2014
    Age : 35
    Localisation : Ile de France

    Re: Richelieu 1/100 sur plan du Musée de la Marine

    Message  Calimero le Mer 1 Juil 2015 - 10:42

    Serge Petiot a écrit:
    Et je suis donc près a faire les passages de coque en Epoxy SR5550 et Mixfill 27. J'ai vu ici un long fil sur la motorisation d'un Richelieu identique au mien, mais je pense que le choix des ACAE712025 judicieux car il fournis amplement assez de puissance avec une vitesse de rotation max de 5850 tr/min alors que la vitesse optimum des hélice sont de 4500 tr/min. J'ai fais tourné les arbres dans leur tubes avec une chignole pour vérifié qu'il n'y ai pas de vibrations, et le test est un succès. Pour les variateurs, je pensais en mettre 2, un pour chaque couple de moteurs babord/tribord, qui seront piloté par un seul canal de la radio grâce à un cable servo en Y.

    Ce topic commençait pourtant si bien ! Laughing

    Plus sérieusement, passe à des moteurs brushless en direct au lieu des crécelles. Et garde au moins les deux moteurs gauches indépendants des moteurs droits pour gagner en manœuvrabilité. Ou un système à trois voies: moteur gauche, 2 moteurs centraux, moteur droit.

    Même si c'est pas un tug qui doit manœuvrer dans un mouchoir de poche, avec un bébé de 2.50m le contrôle indépendant des moteurs me paraît largement souhaitable (enfin t'as peut-être des potes qui ont des remorqueurs pour te faire l'assistance portuaire ?).
    avatar
    Serge Petiot

    Messages : 145
    Date d'inscription : 23/06/2015
    Age : 49
    Localisation : Savoie

    Re: Richelieu 1/100 sur plan du Musée de la Marine

    Message  Serge Petiot le Mer 1 Juil 2015 - 10:50

    Merci caliméro!
    ça tombe plutôt bien, je n'avais encore pas passé commande! J'ai utilisé un brushless sur un planeur, mais jamais sur un bateau. c'est vrai qu'un brushless, ça vibre pas... D'autre partisans du Brushless ici?

    Merci

    Serge

    fabco

    Messages : 364
    Date d'inscription : 22/07/2013
    Age : 63
    Localisation : Amiens

    Re: Richelieu 1/100 sur plan du Musée de la Marine

    Message  fabco le Mer 1 Juil 2015 - 10:52

    Effectivement , j'ai pas remarqué que tu voulais utiliser un seul canal pour les 2 vario.
    Le collège utilise ces 2 varios sur 2 voies.La radio une F14 avec manche navy.C'est une maquette qu'il a fait en 2000.

    Aujourd'hui des moteurs brusless sans réducteur seraient un plus avec bien sur un contrôleur par moteur.
    3S pour les alimenter en 12v batterie plomb avec un kv de 400
    Pour la référence, il faut voir les spécialistes.

    Je n'utilise pas ce type de moteur car mes maquettes ne sont pas lourdes environ 3kg et que je possède un stock de moteurs que l'on ne trouve plus aujourd'hui.
    avatar
    xtian29

    Messages : 10749
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 55
    Localisation : Far Ouest

    Re: Richelieu 1/100 sur plan du Musée de la Marine

    Message  xtian29 le Mer 1 Juil 2015 - 11:32

    Hello

    Encore bien joli tout ça.

    Je suis juste étonné que l'on voit de nouveau le bordé bois après ponçage, j'espère que tu n'as pas trop attaqué la peau epoxy/tissus ? Sinon tu vas devoir suivre les conseils des constructeurs de chars d'assaut (humour )

    A ce propos il ne faut pas confondre un marouflage époxy sur bois très poreux et polyester sur bois dur : ça n'a absolument rien à voir ! Une fois bien pris tu peux toujours délaminer le tissus avec le bois dur/polyster , tu n'y arriveras jamais avec le balsa/epoxy car il y a un réel "mariage".

    Et d'ailleurs ce délaminage pour le polyester arrive naturellement après quelques dizaine d'année sur les bateaux grandeurs, et on trouve alors souvent de l'eau qui passe entre les deux, encore une fois ça n'arrive jamais pour l'époxy. L'époxy imprègne le bois et se mari avec lui là ou le polyester colle à la surface, et à peine mieux avec une couche de G4 d'accroche. La raison à tout cela est que le bois pompe le styrène. Certains chantiers (échelle 1) ont à une époque chargé leur résine polyester en styrène pour compenser.

    Bref c'est une erreur des constructeurs de modèles réduit "char d'assaut" que de prendre du bois dur et polyester en pensant que ce sera plus solide. Bois dur et époxy, là on fera un vrai char d'assaut bien solide et bien lourd.

    Pour tes chaises d'arbre, encore une fois le modéliste pense toujours faire ceinture + bretelles + slip en plomb (pour les radiations ) , ok la brasure argent ne nuit pas, mais des chaises brasées à l'étain sont encore une fois largement suffisantes.

    Voici par exemple celles que j'ai faite pour mon Hunter, elles sont plus grosses (hélices de 100mm) mais le principe est toujours le même. Je fais tout mes montages sur place (comme ça c'est bien juste) c'est parfois un peu étrange pour certains mais ça a chaque fois une raison, par exemple la lime en travers, c'est ce que j'ai trouvé de plus raide, droit, long et qui craint pas la chaleur de la flamme durant la brasure.











    Le sujet est étoffé, hop passons à la motorisation.

    Contrairement à Caliméro, j'ai compris dans ton explication que tu voulais associer les lignes bâbord entre elles et tribord pareil, que du coup tu conserves la possibilité indispensable de pouvoir mettre un bord en avant et l'autre en arrière pour manoeuvrer. Je dis que c'est indispensable car avec 2.5m de long tu auras un rayon de giration nécessitant une piscine olympique.

    Par contre je suis d'accord avec Caliméro pour les brushless (évidemment c'est mon maître Beep Beep) - Je ne modifie pas mes canots les plus anciens (tant que ça marche) mais tout mes nouveaux bateaux sont en Brushless, qu'ils soient lourds, léger, coupleux ou rapide et toujours avec grand bonheur.

    En plus je monte mes moteurs en "flottant" : emmanchement rigide et pas de support moteur

    c'est vrai que le mieux dans l'absolu serait de mettre 3 voies. Bâbord et tribord externes sur stick pour la navigation normale et donc avec la possibilité de dissocier pour les manœuvres voir pour les virages plus courts - et puis sur un potard en coin de la radio la commande des deux centrales ensemble juste en booster. En fait à 90% du temps tu ne navigueras qu'avec les deux externes.

    Ce sera largement suffisant, bien sûr il faudra toujours anticiper les manœuvres, jouer avec l'erre, avec du temps il atteindra déjà une vitesse très raisonnable. Perso, par avarice je me demande même si je ne mettrais pas les intérieurs en roue libre.

    Voilà voilà

    A+ Xtian

    avatar
    Calimero

    Messages : 440
    Date d'inscription : 01/06/2014
    Age : 35
    Localisation : Ile de France

    Re: Richelieu 1/100 sur plan du Musée de la Marine

    Message  Calimero le Mer 1 Juil 2015 - 12:01

    Serge Petiot a écrit:Merci caliméro!
    ça tombe plutôt bien, je n'avais encore pas passé commande! J'ai utilisé un brushless sur un planeur, mais jamais sur un bateau. c'est vrai qu'un brushless, ça vibre pas... D'autre partisans du Brushless ici?

    De plus en plus. En plus grâce aux dronistes on trouve maintenant des moteurs pas trop gros et néanmoins "lents" (qu'ils utilisent dans des configurations haute tension).

    C'est des 45mm quadripales Type 174, tes hélices ?

    Niveau moteurs, quatre petits bidules comme ça devrait largement faire l'affaire, sous 12V (3S LiPo ou 12V plomb): Quanum MT Series 3510 360KV Brushless Multirotor Motor Built by DYS

    J'en ai rentré deux pour mon projet de springer bi-moteur. Je vais  remplacer l'arbre du moteur ... directement par l'arbre d'hélice (4mm) pour ne plus du tout avoir d'accouplement en ayant les moteurs "flottants".

    Ils ont aussi une assez large sélection d'outrunners compacts dans les 390-400kv (plutôt des 42mm mais ça reste des moteurs légers), si tu veux une réserve de vitesse.

    Après, quatre petits contrôleurs du genre: Turnigy TrackStar 25A 1/18th Scale Brushless Car ESC et zou !

    Désolé si j'ai biglé pour le contrôle des moteurs. Pour ma part, ce serait 4 voies indépendantes et l'électronique qui gère côté émetteur. Very Happy
    avatar
    Serge Petiot

    Messages : 145
    Date d'inscription : 23/06/2015
    Age : 49
    Localisation : Savoie

    Re: Richelieu 1/100 sur plan du Musée de la Marine

    Message  Serge Petiot le Mer 1 Juil 2015 - 12:39

    Merci Calimero!
    mes hélices sont bien des 174-08. Merci pour les suggestions de moteur Brushless et variateurs.

    Xrian29,
    ou à tu trouvé les paliers pour tes chaises? ils sont chouettes, ou les a tu tourné toi même?

    a+

    Serge
    avatar
    xtian29

    Messages : 10749
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 55
    Localisation : Far Ouest

    Re: Richelieu 1/100 sur plan du Musée de la Marine

    Message  xtian29 le Mer 1 Juil 2015 - 13:10

    Oui j'ai un tour

    Pour tes brushless et variateurs tu peux avoir confiance en Caliméro. Je surnomme Maître Beep Beep, après de nombreuses discussion et une rencontre c'est lui qui a choisi mes variateurs pour mon premier projet et qui a programmé les variateurs par téléphone - ensuite il m'a choisi les couples moteurs/variateurs pour mes projets suivants et tant que l'on y était il a aussi programmé les variateurs toujours pas téléphone !

    A+ Xtian

    avatar
    le Baron

    Messages : 478
    Date d'inscription : 26/05/2010

    Re: Richelieu 1/100 sur plan du Musée de la Marine

    Message  le Baron le Mer 1 Juil 2015 - 13:39

    Salut!

    ça sent le nez de cochon, par ici, mais c'est déjà trop tard!

    Sinon, belle construction!
    avatar
    Serge Petiot

    Messages : 145
    Date d'inscription : 23/06/2015
    Age : 49
    Localisation : Savoie

    Re: Richelieu 1/100 sur plan du Musée de la Marine

    Message  Serge Petiot le Mer 1 Juil 2015 - 14:44

    Baron, Merci!
    avatar
    xtian29

    Messages : 10749
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 55
    Localisation : Far Ouest

    Re: Richelieu 1/100 sur plan du Musée de la Marine

    Message  xtian29 le Mer 1 Juil 2015 - 15:03

    Hello

    hé hé El Baron, toujours l'oeil sur les étraves !  A regarder les photos du canot de Serge, c'est pas encore la catastrophe mais à vrai dire j'ai un peu de mal à bien voir le tranchant de son étrave.  

    A contrario celle du vrai Cardinal, si elle bien pointue ne semble pas aussi aiguisée que pour les contre-torpilleurs, d'autant que le pointu n'est qu'à la flottaison, c'est arrondi au pont et donc tulipé dans le haut et aussi plus rond dans le bas avec un faux-bulbe au brion



    Si Serge voulait rendre ce tranchant il n'est pas tout à fait tard de faire une saignée et y inclure un morceau de tôle laiton qui dépasserait un peu et puis mettre de résine chargée sur chaque coté ...  Ca rajoutera 5mm à la longueur flottaison mais supprimera le nez de cochon.

    Pour Serge, si tu vois pas trop de quoi parle Le Baron voilà pour un escorteur d'escadre - dans la vraie vie il n'y a aucun problème pour s'en rendre compte, sur photo c'est d'autant plus visible qu'il y a une ligne de flottaison, d'où ma non-certitude pour la tienne  

    tranchant bien aiguisé



    tranchant bien émoussé



    Le Baron est le spécialiste de ces étrave tranchante, il inclue justement une tôle aiguisée sur la quille à l'étrave

    A+ Xtian

    Contenu sponsorisé

    Re: Richelieu 1/100 sur plan du Musée de la Marine

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 17 Jan 2018 - 19:26