Le but de ce forum est d'initier les modélistes à la construction des maquettes navigantes.


    Passage dans le goulet de Brest

    Partagez
    avatar
    crono91

    Messages : 2295
    Date d'inscription : 28/05/2010
    Age : 49
    Localisation : Savigny sur Orge ( 91 )

    Re: Passage dans le goulet de Brest

    Message  crono91 le Mar 13 Déc 2016 - 21:52


    Merci bien
    A+
    Michel le Tf du 91
    avatar
    Nico

    Messages : 485
    Date d'inscription : 17/10/2010
    Age : 28
    Localisation : Réunion

    Re: Passage dans le goulet de Brest

    Message  Nico le Mer 14 Déc 2016 - 8:47


    Personnellement je pense qu'il s'agit de la même coque, c'est juste que sur les deux photos les navires ne sont pas dans les mêmes lignes d'eau, me trompe-je ?
    L'un ne dévoilant que la partie arrondie, un peu plus de ses oeuvres vives.

    Bref il faudrait un plan pour le savoir.


    a++
    Nico


    Dernière édition par Nico le Mer 14 Déc 2016 - 12:33, édité 1 fois
    avatar
    xtian29

    Messages : 10313
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 55
    Localisation : Far Ouest

    Re: Passage dans le goulet de Brest

    Message  xtian29 le Mer 14 Déc 2016 - 11:40

    Hello

    Nico a écrit:Personnellement je pense qu'il s'agit de la même coque, c'est juste que sur les deux photos les navires ne sont pas dans les mêmes lignes d'eau, me trompe-je ?


    Tu veux parler de la comparaison Mistral/Dunkerquois ?   Parce que là quand tu reprends le message avec la photo du Robuste et Saint Denis ça porte à confusion.

    Il ne faut pas se fier aux lignes de flottaison parfois fantaisistes, ici ils sont justement au même enfoncement avec 4,80m de tirant d'eau comme indiqué juste à coté.

    Maintenant Les deux coques sont peut-être issues d'un même plan de forme mais en tout les cas le bureau de méthode a pondu une façon bien différente de découpage du développé de bordé pour s'adapter j'imagine à des moyens de formage de tôles bien différents. je ne suis même pas sûr que ce soit le même bureau de méthode  

    Les Mistraux par exemple ont un cône d'étrave propre avec une belle tôle bien travaillée et bien formée depuis une courbe sous le pousseux et vers un foyer bas sous la flottaison. Tout le fil d'étrave est pris par cette tôle qui normalement est plus épaisse. Les génératrices de ce cône d'étrave sont bien propres et de là part les nappes de bordé en abord avec de grandes tôles bien à suivre.

    Pour le Dunkerquois c'est plus fouillis, la tôle d'étrave n'est plus un cône sur une base arrondie mais une tôle marquée par un angle pour le fil d'étrave et en forme de tulipe, elle est plus petite avec un foyer au dessus de la flottaison sur la photo. Du coup au niveau de la flottaison les tôles de bordé viennent à finir sur le fil d'étrave en pointe donc.

    Après l'étrave, la taille, la répartition et l'orientations des tôles de bordé sont bien différentes comparé au Mistral : c'est "moins propre" ici.

    Étrangement la "littérature" indique que ces bateaux ont tous été construits en gros en même temps et par le même chantier Alsthom Leroux à Lorient.  Mais à voir ça je parierais bien ma chemise que les coques n'ont pas été faites par les mêmes gens ni le même équipement.

    L'atelier qui a fait les "Mistraux" est visiblement mieux équipé car il peut former de plus grandes tôles, il n'a pas été obligé de faire des "petits bouts" - On peut aussi le voir avec le pavois qui pour l'étrave est en une seule tôle pour le Mistral et ça n'est pas si aisé à faire car c'est encore un formage en cône sur une grande longueur et qui se referme un peu.  

    Pour le Robuste ce morceau a été formé en deux parties : deux petites bananes à rouler et hop une soudure à l'axe du navire.

    A terme il n'y a aucun doute que le travail de chaudronnerie est bien mieux réussi sur le Mistral que pour le Robuste.  

    Je repasse des photos en zoomant un peu plus sur l'étrave et en éclaircissant un peu pour mieux les joints de soudure. Les photos sont en définition assez grande, on peut aussi les agrandir.  





    A+ Xtian
    avatar
    Nico

    Messages : 485
    Date d'inscription : 17/10/2010
    Age : 28
    Localisation : Réunion

    Re: Passage dans le goulet de Brest

    Message  Nico le Mer 14 Déc 2016 - 12:36



    C'est en cliquant sur "citer" que le bouzin à merdé...

    Merci pour tes explication xtian ! Toujours très intéressantes.

    Lapin44

    Messages : 3148
    Date d'inscription : 15/07/2010
    Age : 66
    Localisation : Saint Brévin les Pins 44250

    Re: Passage dans le goulet de Brest

    Message  Lapin44 le Mer 14 Déc 2016 - 14:03

    Nico
    si tu veux des renseignements précis sur ces bateaux et le pataquèse de la mise en place des VSP des Mistraux, qui a couté la place d'un grand responsable du chantier et presque l'avenir du chantier lui meme ,Demande en MP a Romain, il a travaillé a la construction de ces bateaux , C'est possible que la chaudronnerie des coques des Dunkerquois a été simplifiée pour limiter les dégats financiers
    avatar
    Nico

    Messages : 485
    Date d'inscription : 17/10/2010
    Age : 28
    Localisation : Réunion

    Re: Passage dans le goulet de Brest

    Message  Nico le Mer 14 Déc 2016 - 14:19



    C'est gentil Michel j'y manquerais pas ! mais ça n'était qu'un simple constat au regard des photos rien de plus.

    En revanche ces coques ont l'air d'avoir une petite histoire derrière elles drunken


    Dernière édition par Nico le Mer 14 Déc 2016 - 17:35, édité 1 fois
    avatar
    xtian29

    Messages : 10313
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 55
    Localisation : Far Ouest

    Re: Passage dans le goulet de Brest

    Message  xtian29 le Mer 14 Déc 2016 - 14:29

    Hello Lapin  

    Oui Romain m'a parlé de la construction "amateur" des embases pour recevoir les Voith à bord des "Mistraux"

    Lapin a écrit:C'est possible que la chaudronnerie des coques des Dunkerquois a été simplifiée pour limiter les dégats financiers

    à priori non car les Dunkerquois ont été construits en premier, peut-être qu'alors le client c'est dit "oups les coques sont un peu construites à l'arrache" et que les "Mistraux" ont été mieux fait pour la chaudronnerie générale.

    Ensuite l'assise de montage des Voith c'est une autre histoire qui ne dépend plus des chaudronniers mais des mécaniciens qui viennent par après et qui doivent alors usiner la "rondelle" brute de chaudronnerie avec un tour volant.  C'est une machine que l'on installe sur place et qui usine à la façon d'un tour la base de montage du Voith : planéité de la zone et "rotodité" du trou. On fait ça aussi à bord des bateaux pour les embases de tourelles de canons ou encore les fûts de grues etc .

    @ Nico : Pour l'histoire des coques, non pas trop. Il y a bien un patch au dessus de l’enchâssement d'ancre bâbord du Robuste, on peut penser qu'une patte d'ancre est venue percer la coque (ça arrive) - mais sinon ces coques sont nettes et sans trop de cabosses ni trop d'usure.  Un peu de rouille pour le Robuste mais le Mistral que je montre devait sortir de carénage juste quelques mois auparavant.   En règle générale les remorqueurs chez Boluda France ne sont jamais très propres, c'est un choix, ils sont remis à propre lors des carénages et puis c'est tout.  

    A+ Xtian  
    avatar
    xtian29

    Messages : 10313
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 55
    Localisation : Far Ouest

    Re: Passage dans le goulet de Brest

    Message  xtian29 le Jeu 15 Déc 2016 - 18:51

    Hello

    J'ai la réponse pour les différences de fabrication pour ces deux séries.  

    Les Dunkerquois (en fait 4 pour Dunkerque et 2 pour Le Havre) ont été entièrement construits à Lorient : coque, machine, propulsion et emménagements -

    Alors que ces bateaux étaient encore en construction, les coques des 4 "Mistraux" ont été faites pour la chaudronnerie seulement à St Malo puis amenées à Lorient pour finition (machines, Voith, emménagements)

    Quand les coques des Mistraux sont arrivées pour finition les Dunkerquois étaient en livraison.

    Bin on peut dire que St Malo semblait bien mieux équipé, capable de former de grandes tôles.

    A+ Xtian
    avatar
    xtian29

    Messages : 10313
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 55
    Localisation : Far Ouest

    Re: Passage dans le goulet de Brest

    Message  xtian29 le Sam 17 Déc 2016 - 12:57

    Hello

    Hier, grand soleil, vive eau avec un coefficient de 103 (depuis le quai on voit les bateaux de dessus), le Saint Denis propre comme un sous neuf : l'occasion d'aller refaire un tour sur le quai.













    A+ Xtian





    Lapin44

    Messages : 3148
    Date d'inscription : 15/07/2010
    Age : 66
    Localisation : Saint Brévin les Pins 44250

    Re: Passage dans le goulet de Brest

    Message  Lapin44 le Sam 17 Déc 2016 - 13:16

    Salut
    Je vous rappelle que j'ai les plans de chantier du SAINT DENIS a votre disposition, ainsi qu'une cinquantaine de photos de détail




    A bord de SAINT DENIS
    avatar
    patdxfr

    Messages : 3081
    Date d'inscription : 14/12/2010
    Age : 55
    Localisation : Corse d'en bas

    Re: Passage dans le goulet de Brest

    Message  patdxfr le Sam 17 Déc 2016 - 14:22

    Presque propre comme un sous neuf ... il n'y avait personne de corvée de cuivre ... la cloche est toute bleue ...

    pat_2b
    avatar
    Nico

    Messages : 485
    Date d'inscription : 17/10/2010
    Age : 28
    Localisation : Réunion

    Re: Passage dans le goulet de Brest

    Message  Nico le Sam 17 Déc 2016 - 15:34



    Merci Xtian et Lapin pour ces quelques photos !

    J'i repris les travaux sur le Saint Denis mais le travail étant chronophage donc je vais devoir de nouveau faire une pause...

    Nico

    ALBATROS

    Messages : 180
    Date d'inscription : 07/08/2015
    Age : 62
    Localisation : ANZIN (59410)

    Re: Passage dans le goulet de Brest

    Message  ALBATROS le Dim 18 Déc 2016 - 9:27

    "est ce qu'on peut passer à la machine"...(air connu...) Exclamation Exclamation
    Jamais vu un tug aussi nickel,y a une recette Question

    Merci pour les photos,bravo Exclamation cheers

    Lapin44

    Messages : 3148
    Date d'inscription : 15/07/2010
    Age : 66
    Localisation : Saint Brévin les Pins 44250

    Re: Passage dans le goulet de Brest

    Message  Lapin44 le Dim 18 Déc 2016 - 10:05

    Bonjour Albatros
    Il est nickel,parce qu'il vient juste de sortir d'arret technique, Revoit le dans trois mois, il sera un peu "délavé" avec des coulures de rouille , Les bateaux passent en cale seche tous les deux ans.

    SAINT DENIS remis a l'eau ,apres remise en place de sa sole qu'il avait laissé au fond de La Loire

    Prise de remorque

    En attendant les ordres, ATURRI et SAINT DENIS en grande discution


    avatar
    xtian29

    Messages : 10313
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 55
    Localisation : Far Ouest

    Re: Passage dans le goulet de Brest

    Message  xtian29 le Dim 18 Déc 2016 - 11:32

    Albatros a écrit:Jamais vu un tug aussi nickel,y a une recette

    C'est quand même aussi un pré-jugé de voir les remorqueurs comme des canots tout rouillés et pourris en arrière port !

    Peut-être aussi que tu n'as vu que des remorqueurs français et dans certains ports uniquement.  

    Au printemps derniers j'étais à bord d'un remorqueur à Ijmuiden en Hollande (là je peux dire Hollande ... c'est aux Pays-Bas dans la Province de Hollande ) et je parlais de ça avec le capitaine qui me disait qu'un jour il faisait escale au Havre et que des gens du remorquage étaient venus voir son bateau, le Triton qui avait alors 6 ou 7 ans et les "visiteurs" pensaient que le bateau venait juste d'être livré tout neuf !

    Le capitaine leur a dit que non et encore il était un peu sale car il avait fait plusieurs remorquages de suite sans arrêt Pays-Bas Turquie Norvège puis un positionnement de plate-forme et là il repartait vers l'Espagne avec une barge. c'est ce remorqueur



    Il attendait une fenêtre météo avant de continuer son remorquage, il était alors allé faire un tour vers le quai des remorqueurs, tous étaient tout rouillés sauf un qui sortait d'arrêt technique.  

    Ceci dit c'est une façon de faire, une politique de la boite, car ça coûte aussi de conserver propre un bateau.

    Il y a quand même des compagnies et des ports ou les bateaux sont plus propres que d'autres.  Et puis avec les années ça change aussi, je me rappelle d'un endroit où les bateaux étaient bien nickel avec les équipages qui nettoyaient et peignaient de temps à autres, aujourd'hui soit les bateaux sont au travail en mer soit il n'y a personne à bord. La peinture et l'entretient est fait lors des arrêts techniques et par des boites extérieures.

    Il y a aussi la qualité première de la peinture et de la façon de la mettre. Quand je vois des chantiers où ils peignent un bateau neuf sous la pluie, on ne s'étonne pas qu'ils pissent la rouille au bout de quelques mois.

    Par charité je ne passerais pas la photo mais j'ai des photos de détails d'un remorqueur français tout neuf de quelques jours qui pisse la rouille à plusieurs endroits

    Pour revenir à l'entretient des bateaux, ça a un coût immédiat mais c'est un investissement vers le futur, par exemple des compagnies comme Kooren, Iskes, URAG ou Foss ont des bateaux toujours bien propres mais ce sont des compagnies qui les gardent pour leur vie entière et ce sont des bateaux qui parfois ont des vies longues avec remotorisation.

    D'autres compagnies dirigées par des financiers ne pensent qu'en court terme. Au final ça coûte plus cher mais je crois qu'ils s'en foutent, chez eux tout n'est que kleenex : on ulilise et on jette,, les bateaux tout comme les équipages d'ailleurs

    A+ Xtian  
    avatar
    xtian29

    Messages : 10313
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 55
    Localisation : Far Ouest

    Re: Passage dans le goulet de Brest

    Message  xtian29 le Mer 18 Jan 2017 - 21:27

    Hello

    C'est pas dans le goulet de Brest, c'était ce matin à Concarneau. Le Ems Pull est un remorqueur "vintage" le capitaine et pilote sur la passerelle supérieure, une vieille trapanelle de 1970 mais souple d'emploi.



    Tant que j'y étais



    A+ Xtian

    avatar
    xtian29

    Messages : 10313
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 55
    Localisation : Far Ouest

    Re: Passage dans le goulet de Brest

    Message  xtian29 le Ven 10 Fév 2017 - 13:44

    Hello

    Pas non plus dans le goulet de Brest mais pas loin, sur le slipway de Camaret pour les amateurs de VRAIS BEAUX BATEAUX (dixit ...)











    A+ Xtian
    avatar
    pif30

    Messages : 1841
    Date d'inscription : 08/06/2010
    Age : 67
    Localisation : Cévennes - Gardoise

    Re: Passage dans le goulet de Brest

    Message  pif30 le Ven 10 Fév 2017 - 17:54

    Bien l'bonsoir;
    Calfat à l'ancienne sur le bordé en bois .
    Belle photos bien sympathiques
    avatar
    Phil86

    Messages : 816
    Date d'inscription : 30/10/2013
    Age : 31
    Localisation : Au nord du Phare Ouest... (twenty twoooo)

    Re: Passage dans le goulet de Brest

    Message  Phil86 le Ven 10 Fév 2017 - 18:33

    Hello

    Pas facile de voir ça dans un port désormais, merci pour ces belles photos Xtian !
    Ca m'aurait bien aidé quand je cherchais à comprendre la jonction voute étambot sur les coques en bois d'arbre. Et quand je vois que l'on s'efforce de poser de manière symétrique des virures entre bâbord et tribord, alors que ce n'est pas le cas dans la vraie vie (cf photos 3 et 4)...
    A+,

    Phil
    avatar
    pif30

    Messages : 1841
    Date d'inscription : 08/06/2010
    Age : 67
    Localisation : Cévennes - Gardoise

    Re: Passage dans le goulet de Brest

    Message  pif30 le Sam 11 Fév 2017 - 8:02

    Bien l'bonjour;
    Bien vu le décalage
    Une explication des pros
    avatar
    xtian29

    Messages : 10313
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 55
    Localisation : Far Ouest

    Re: Passage dans le goulet de Brest

    Message  xtian29 le Sam 11 Fév 2017 - 11:52

    Hello Pif

    Une explication ?

    Bin en fait à part visuellement et vue de face uniquement, la symétrie parfaites des planches de bordé n'a aucun intérêt.  

    Chaque planche de bordé sur chaque bord est faite à la demande en brochetant les bouts, tu penses bien qu'à partir de dix ou quinze il peut y avoir une différence entre un bord et l'autre.

    Ce qui compte c'est qu'il y ait quand même une symétrie structurelle, mêmes bois et mêmes épaisseurs.  

    Ça m'est arrivé à quatre reprises de faire un levé de plan de coque, en gros faire le plan à l'envers alors que le bateau est fini.  C'est parfois rigolo ainsi sur un bateau de pêche bois encore en service, avec un décamètre ruban j'avais pris la "circonférence" du bordé au maître couple, chaque bord entre la quille et le carreau de pont et j'avais 50 cm de différence affraid

    Le chantier avait du s'en rendre compte à la construction car il y avait justement deux bordés de plus d'un bord que sur l'autre.  Au maître couple il n'y a pas de brochetage, les planches sont à leur largeur de base.

    Parfois quand tu regardes un bateau vu de derrière tu peux souvent voir qu'il y a des solutions et des choix différents d'un bord sur l'autre pour la terminaison des planches de bordé de fond qui remontent à l'étambot. Le bois se vrille pas bien on le divise, on le coupe, il part bien tout seul on en profite mais tant pis pour l'autre bord on fait autrement.  

    Mais c'est pareil parfois aussi en ferraille, je me rappelle d'un bateau qui vu de face avait une drôle de gueule avec les deux écubiers pas exactement inclinés pareil.  

    Ou alors un autre avec les dalots décalés d'un bord par rapport à l'autre.

    Tiens celui-ci est-il symétrique pour le brion et talon de quille ??



    A+ Xtian

    Lapin44

    Messages : 3148
    Date d'inscription : 15/07/2010
    Age : 66
    Localisation : Saint Brévin les Pins 44250

    Re: Passage dans le goulet de Brest

    Message  Lapin44 le Sam 11 Fév 2017 - 13:11

    Un souvenir dans le meme ordre d'esprit de symétrie, A l'époque ,ou j'étais géometre, Les chantiers de l'atlantique, avait demandé un relevé topographique, sur un des premiers méthaniers, le Gastor ,en construction, le but était de déterminer le centre d'une grande découpure pour le passage d'un gros collecteur dans la facade du chateau ,par rapport au pont, ?? Déja,pas trop clair, Ensuite, trouver au moins trois points au meme niveau sur le pont, vu le gondolage des toles du a la soudure, par évident de définir la référence, La circulation sur le pont avec toutes les stuctures métalliques, galere, En plus,il pleuvait a verse. le chef de brigade, ???pas par la pluie, bref, j'ai pris les choses en main, Arrivé a la façade du chateau, une énorme découpure, de presque deux metres de diametre, Apres tergiversation, on détermine que la découpure est trop haute de 50 mm par rapport au plan, Nous en informons le responsable, il nous dit, "C'est trés bien, cinq centimetres ,c'est bon, ",... ," Le premier bateau est pile a la cote, le troisieme a cinquante centimetres de plus en longueur."
    Michel
    avatar
    barbereau

    Messages : 428
    Date d'inscription : 23/09/2011
    Age : 60
    Localisation : Charente Magnac sur Touvre

    Re: Passage dans le goulet de Brest

    Message  barbereau le Sam 11 Fév 2017 - 18:15

    Salut à tous

    Je me rappelle vaguement avoir lu dans un vieux livre (manuel de construction / plan) sur la construction des anciens voiliers d'il y a qques siecles que les coques en bois etaient loin d'être construites symetriques, elles étaient apparemment construites courbes un peu comme les gondoles, en partie sur terre puis à quai, la courbure servant à compenser la différence d'humidité et de dilatation du bois suivant sa position par rapport au quai, au vent dominants, etc pendant son immobilisation lors de la construction

    Plus d'autres "défauts" volontaires à la construction qui se compensaient une fois le bateau terminé, avec tous son équipement, équipage, nourriture , armement et autre.

    tout ça n'est pas une affirmation, c'est juste un premier jet de ce qui me revient en mémoire. Faudrait retrouver le livre en question et le relire.
    avatar
    xtian29

    Messages : 10313
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 55
    Localisation : Far Ouest

    Re: Passage dans le goulet de Brest

    Message  xtian29 le Mer 17 Mai 2017 - 22:49

    Hello

    Pour je ne sais quelles raisons pour le moment je ne fais que dans le gris !











    A+ Xtian
    avatar
    patdxfr

    Messages : 3081
    Date d'inscription : 14/12/2010
    Age : 55
    Localisation : Corse d'en bas

    Re: Passage dans le goulet de Brest

    Message  patdxfr le Mer 17 Mai 2017 - 23:14

    Et là, c'est même gris sur gris ...



    Sur l'Aquitaine, il faudra dire à la cambuse que le feux est un peu fort sous le cocote minute ...

    pat_2b

    Contenu sponsorisé

    Re: Passage dans le goulet de Brest

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû 2017 - 7:19