Le but de ce forum est d'initier les modélistes à la construction des maquettes navigantes.


    Roues à Aubes

    Partagez
    avatar
    pif30

    Messages : 1904
    Date d'inscription : 08/06/2010
    Age : 68
    Localisation : Cévennes - Gardoise

    Roues à Aubes

    Message  pif30 le Jeu 29 Sep 2016 - 8:18

    Bien l'bonjour ;
    J'ais une question sur la disposition des roues latérales .
    Sur la longueur de la coque, a quelle longueur, en moyenne, ce positionne l'axe des roues par rapport à la proue du bateau ?
    Prenant une longueur de 10 mètres comme exemple, ou positionneriez vous l' axe des roues
    AV / AR=
    5 / 5 de la proue
    6 / 4 "
    4 / 6 "
    Si quelqu'un a une idée et des connaissance dans ce type de propulsion

    Amijean

    Messages : 163
    Date d'inscription : 25/04/2013
    Age : 79
    Localisation : SANARY / Mer

    Re: Roues à Aubes

    Message  Amijean le Jeu 29 Sep 2016 - 9:57

    Sur mon LOUISIANA (1.35 m) fait sur plans US l'axe des roues est à 40cm du point extrême AR. Ci-dessous des schémas de ma doc qui répondent à la question.

    Spoiler:
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    avatar
    pif30

    Messages : 1904
    Date d'inscription : 08/06/2010
    Age : 68
    Localisation : Cévennes - Gardoise

    Re: Roues à Aubes

    Message  pif30 le Jeu 29 Sep 2016 - 10:36

    Bien l'bonjour ;
    Merci pour la doc Amijean .
    Ton exemple est un peu tronquer car c'est un ferri pour le premier et la disposition de la mécanique et des infrastructures interne oblige à une répartition des deux cotés de celle-ci pour le libre passage au centre de trains ou autres véhicules .
    Pour le deuxième exemple, la disposition et surtout le poids des chaudières Américaine ainsi que celui des moteurs, obligeait à avoir la chaudière au centre de la longueur de coque, ces coque étant par ailleurs extrêmement flexibles ( le pourquoi des raidisseurs en câble acier ).
    Le bateau en recherche de documentation serait un modèle ( silhouette approchante * ) et non une maquette ( reproduction à l'échelle ) de ceux qu'y navigue en AUSRALIE sur leur grand fleuves. Genre PS Alexander Arbuthnot ou PS Pevensey; D'anciens remorqueurs de rivière remis en service depuis pour d'autre activités .
    Mais tes exemples me donnent des idées .

    Lapin44

    Messages : 3307
    Date d'inscription : 15/07/2010
    Age : 66
    Localisation : Saint Brévin les Pins 44250

    Re: Roues à Aubes

    Message  Lapin44 le Jeu 29 Sep 2016 - 11:25

    Bonjour Pif
    Sur ce site, tu trouveras peut etre les renseignements que tu cherche
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    Michel

    Amijean

    Messages : 163
    Date d'inscription : 25/04/2013
    Age : 79
    Localisation : SANARY / Mer

    Re: Roues à Aubes

    Message  Amijean le Jeu 29 Sep 2016 - 11:31

    Il est exact que ces coques sont très flexibles et si cela t'intéresse, tu trouveras sous spoiler l'explication détaillée des "raidisseurs" en fonction des poids sur le pont. Tu parles des engins navigant en Australie, là je n'ai aucun détail mais le principe et la position des roues sont sûrement identiques à ceux des Mississippi boats.

    Spoiler:
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Amijean

    Messages : 163
    Date d'inscription : 25/04/2013
    Age : 79
    Localisation : SANARY / Mer

    Re: Roues à Aubes

    Message  Amijean le Jeu 29 Sep 2016 - 11:41

    Je viens de lire avec attention le listing proposé par lapin 44, et cela me conforte dans l'idée que les MARIEVILLE et KING OF MISSISSIPPI dont les maquettes sont bien connues et construites par des membres du forum n'ont peut-être jamais existé, ce qui peut expliquer les nombreuses erreurs que l'on y trouve.
    avatar
    xtian29

    Messages : 10751
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 55
    Localisation : Far Ouest

    Re: Roues à Aubes

    Message  xtian29 le Jeu 29 Sep 2016 - 12:21

    Hello

    Intéressantes questions tout ça. Suivant les pays et le type de navigation on trouve un peu de tout. Les Américains ont les roues bien en arrière chez les Glawiches elles sont plus au milieu.  

    En plus entre bateaux de rivière et bateaux de mer certains ont les roues déconnectables l'une de l'autre pour faire un demi-tour sur place, là il vaut mieux avoir les roues sur le centre de giration du bateau.  

    Apparemment ça dépend aussi de ce que recherche le "client" et par exemple sur un remorqueur les roues sont obligatoirement au centre de giration ou un peu plus en avant que le milieu car sinon la tenue de cap sous remorque est aléatoire

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Pour les autres bateaux il faut aussi faire attention entre milieu de la longueur de coque et point de giration.  Parfois des bateaux comme ici le Blankenberghe ont les roues bien en arrière (pour la longueur du bateau)  mais également du volume de coque bien en arrière.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    A+ Xtian
    avatar
    xtian29

    Messages : 10751
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 55
    Localisation : Far Ouest

    Re: Roues à Aubes

    Message  xtian29 le Jeu 29 Sep 2016 - 12:46

    Pour de l'Australien elles ont l'air sur l'avant

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    et parfois plus en arrière ... eh eh tu feras comme bon te sembleras tongue

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Car même celui-là qui est un ancien remorqueur les a aussi un peu sur l'arrière

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    C'est marrant il a été reconstruit mais avec un propulseur d'étrave

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    A+

    Lapin44

    Messages : 3307
    Date d'inscription : 15/07/2010
    Age : 66
    Localisation : Saint Brévin les Pins 44250

    Re: Roues à Aubes

    Message  Lapin44 le Jeu 29 Sep 2016 - 13:18

    Il y avait un site américain, trés,trés interessant sur les bateaux a roues et pousseurs anciens et modernes ,des centaines de plans ,des photos extraordinaires, une documentation importante sur le fluvial, le modélisme pour ce type de bateaux,une banque de données sonores pour les bruits de sifflets ,de moteurs, Malheureusement ,ce site a fermé suite au déces de Mr Joé BROWN, fondateur de "TOWBOAT JOE'S", J'avais fait quelques achats de plans chez lui,
       Le site a été repris par Loyalhanna dockyard
        [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
         Michel
    avatar
    pif30

    Messages : 1904
    Date d'inscription : 08/06/2010
    Age : 68
    Localisation : Cévennes - Gardoise

    Re: Roues à Aubes

    Message  pif30 le Jeu 29 Sep 2016 - 16:51

     Hello ;
    Amijean , Lapin44, oui je vois que pour les bateaux zaméricain il y a beaucoup de doc, je les connais et ais plusieurs livres sur le sujet, car il m'intéresse depuis fort longtemps .
    Xtian, pour ceux d'Australie, et en particulier ceux de la River Murray, le principe de retournement est très particulier ( j'avais une vidéo le montrant , mais ??? ) il utilise le courant pour faire la rotation sans utiliser la machine .
    La majorité des coques que j'ais regardé sont très étroite et les pointes avant comme arrière sont pratiquement identique. Pas de bouge et une très faible tonture. Ils ne naviguent pas dans des eaux avec ondes formées comme en mer, mais des eaux " plates" ( non pas gazeuse non plus    ) avec parfois de fort courant. Leur longueur maxi ( a ma connaissance ) ne dépasse pas les 35 mètres pour une largeur de 12 mètres maxi. Il faut préciser que la rivière qui m'intéresse a des virages très prononcés, parfois à plus de 210° .
    Une p'tite vidéo du PEVENSEY ( ou l'on voie la rotation )
    avatar
    xtian29

    Messages : 10751
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 55
    Localisation : Far Ouest

    Re: Roues à Aubes

    Message  xtian29 le Jeu 29 Sep 2016 - 17:11

    Hello

    Pif30 a écrit:le principe de retournement est très particulier ( j'avais une vidéo le montrant , mais ??? ) il utilise le courant pour faire la rotation sans utiliser la machine .

    Meuh non il n'utilise pas le courant pour faire sa rotation ! Il fait une rotation des plus classiques en ayant de la vitesse au début puis en mettant barre à gauche toute et stoppant la machine.

    Au début il longue la rive gauche fait son virage à sec de puissance et se retrouve à longer la rive droite, s'il n'y avait pas de courant ce serait exactement pareil. Et si la rivière était moins large il aurait du donner un peu de marche arrière à un moment.

    Il y a juste que le courant donne cette impression d'immobilité par rapport à une personne qui est sur la terre ferme. Mais ça n'est pas le cas par rapport à l'eau La vitesse relative fond est quasi nulle mais la vitesse relative eau.

    En aucun cas il utilise je courant pour sa rotation.

    Tu vas à Rouen ou a Joinville le pont ... ponpon Et tu verras ça tout les jours. Bon là c'est en montant avec le courant dans le nez d'où l'impression d'immobilité mais je trouve encore plus parlant la même chose en avalant ou le bateau semble partir en travers.

    Faire de la manœuvre dans le courant c'est un truc génial ... sauf au port de la Lune

    A+ Xtian

    avatar
    alain meyer

    Messages : 392
    Date d'inscription : 25/02/2011
    Age : 75
    Localisation : Les Pommerats/Jura/CH

    Re: Roues à Aubes

    Message  alain meyer le Jeu 29 Sep 2016 - 17:31

    Bonjour

    Quelques bateaux à vapeur de la Compagnie Générale de Navigation sur le Léman
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    Construits par les anglais fin 1800 début 1900. La compagnie donne des renseignement à ceux qui les demandent.

    Bon vent  
    Alain
    avatar
    pif30

    Messages : 1904
    Date d'inscription : 08/06/2010
    Age : 68
    Localisation : Cévennes - Gardoise

    Re: Roues à Aubes

    Message  pif30 le Jeu 29 Sep 2016 - 17:47

     Hello ;
    En regardant bien Xtian, à partir des 2 minutes 50, l'on voie bien qu'il rentre dans le lit du courant et qu'il part en " dérapage " avec lui; Nous le pratiquions à l'école des ponts de la Maine avec les ponts flottant et les vedettes fluvial du Génie. Le peu de vitesse, même nul, en mettant la barre vers l'aval te faisait tourner, mais il faut un certaine vitesse du courant .
    Oui Alain, je les connais pour avoir fais une traversée sur le RHÔNE au départ de Thonon il y a quelques années, conseillé par Odu50 ( un Suisse très sympa !!)
    avatar
    xtian29

    Messages : 10751
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 55
    Localisation : Far Ouest

    Re: Roues à Aubes

    Message  xtian29 le Jeu 29 Sep 2016 - 21:14

    Pif a écrit:En regardant bien Xtian, à partir des 2 minutes 50, l'on voie bien qu'il rentre dans le lit du courant et qu'il part en " dérapage " avec lui

    Bin évidemment, jusqu'ici il était encore sur son erre et avait une vitesse à contre courant qui tombait, à partir de 2.15 il passe le travers et à partir de là, la moindre vitesse qui lui reste devient avalante.

    Mais sans courant il aurait tourné pareil sur une référence fond plus longue.

    pif a écrit:Le peu de vitesse, même nul, en mettant la barre vers l'aval te faisait tourner, mais il faut un certaine vitesse du courant

    là il va falloir que tu expliques un peu plus parce qu'à vitesse nulle dans le courant tu ne fais que ce que le courant te dit de faire. C'est comme tirer la nappe avec toute la vaisselle sur la table ...

    j'adore les bateaux de la Compagnie Générale du Léman, je ne les ai toujours jamais vu en vrai, c'est MRB qui me les avait connaître quand j'étais gamin alors qu'il y a eu une grande époque de MRB où on en voyait plein en modèles réduits

    A+ Xtian
    avatar
    patdxfr

    Messages : 3178
    Date d'inscription : 14/12/2010
    Age : 56
    Localisation : Corse d'en bas

    Re: Roues à Aubes

    Message  patdxfr le Jeu 29 Sep 2016 - 21:43

    ça pourrait s'expliquer si le courant n'est pas aussi fort sur les bord qu'au milieu de la rivière, cela ferait comme un cisaillement, mais là, c'est une de mes grandes interrogations :

    Le courant est-il le même sur toute la section du lit ???
    Je pense qu'il doit y avoir une notion de couche limite, le long des berges et du fond, mais ensuite ???

    J'espère que notre ingé aéro va pouvoir nous espliquer Smile

    Pat_2b (c'est pas vraiment hs ...)
    avatar
    xtian29

    Messages : 10751
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 55
    Localisation : Far Ouest

    Re: Roues à Aubes

    Message  xtian29 le Jeu 29 Sep 2016 - 22:19

    Hello Patafix

    Les cisaillements oui bien sûr ça existe, par exemple toujours dans un endroit que j'aime pas du tout (le port de la Lune) quand tu t'approches du pont de Pierre il y a des veines de flux entre les piles et en aval des piles des contres courants ... comme pour tout les ponts sauf qu'ici il y a une quantité d'arches Alors tu viens virer en aval du pont pour ensuite aller te présenter au port de la lune, et là parfois tu te demandes ce qu'il se passe à cause de ces veines.

    Dans une boucle de rivière il y a aussi moins de courant dans l'intérieur du virage et plus à l'extérieur alors il y a un sens plus pratique si tu dois virer dans la boucle, pareil parfois tu vas t'abriter sur un contre courant derrière une île, une pile de pont ou une estacade et en sortant le nez du canot celui-ci est emporté par le courant. On voit ça par exemple avec les bateaux mouches à Paris qui arrivent en avalant et viennent virer sous la statue de la Liberté pour revenir vers la Tour Eiffel, eux ils plantes le nez dans le vortex derrière la statue et le Q qui reste dans le courant vire presque tout seul.

    Je dis presque tout seul car sans vitesse au départ c'est mort.

    Le truc par contre ici c'est qu'avec des roues à aubes tu n'as pas pas d'effet d'hélice donc pas de coup de fouet possible (coup d'arrière pour déporter le Q) et puis les roues à aubes n'influencent pas le gouvernail, là où une hélice par exemple "souffle" le safran et en donnant un coup d'avant tu déportes aussi le Q. Enfin les roues à aube sont très directrices, tu as un bateau comme sur des rails.

    Alors il vaut mieux tout stopper et là le safran qui est assez long est plus efficace sauf que la vitesse diminue, au capitaine de doser l'erre nécessaire au virement.

    Sur certains bateaux à roues à aubes latérales on peut dissocier, une en avant l'autre stoppée voir en marche arrière. C'est assez compliqué comme mécanique et interdit pour les navires de mer parce que certains ont chaviré et coulé car sur une coup de roulis une sortait de l'eau et partait en sur-vitesse, l'autre plantait et quand celle en sur-vitesse rentrait de nouveau dans l'eau c'était pas glop

    Ceci-dit sur cette vidéo, j'ai beau la regarder de nouveau franchement ici il n'y a rien de spécial, il vire sur son erre ... that's all folks !

    A+ Xtian


    avatar
    pif30

    Messages : 1904
    Date d'inscription : 08/06/2010
    Age : 68
    Localisation : Cévennes - Gardoise

    Re: Roues à Aubes

    Message  pif30 le Ven 30 Sep 2016 - 8:04

    Bien l'bonjour ;
    Houlà là, le Xtian a pris un Cacolac pas frai .
    Oui patdxfr, tu a le début de l'explication " si le courant n'est pas aussi fort sur les bord qu'au milieu de la rivière "
    Hé hé Xtian, tu le dis toi-même " exemple avec les bateaux mouches à Paris " ; Voilà le bon exemple, je disais " vitesse nul ", bon il doit y avoir une légère air du bateau .
    Sur rivières ou fleuves on remarquera qu'il y a des déplacement des veines d'eau en fonction du relief du font mes aussi des rives. Voir les couches limite de l'aéronautique .
    Effectivement, dans les courbes le courant a tendance à ce trouvé à l'extérieur de celle-ci et la rotation juste avant, du bateau, sera plus aisée en y entrant le " nez " vers l'intérieur de la courbe.
    Avec nos petites vedettes ( celles qui sont en deux parties, avant pour une faible charge et arrière avec la mécanique ) et trois ou quatre barques accouplées pour faire un bac et un GMC dessus, nous faisions une rotation sur 5 à 600 m par rapport à la berge; Le but était de faire le moins de bruits ( quoiqu'à y repenser, lorsque l'on montais en régime, les deux moteurs étaient fort bruyant )
    avatar
    xtian29

    Messages : 10751
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 55
    Localisation : Far Ouest

    Re: Roues à Aubes

    Message  xtian29 le Ven 30 Sep 2016 - 9:09

    Hello Pif  

    Humm  le Cacolac, toujours bien frais, est bien passé ce matin mais ensuite ...

    Pif a écrit:Effectivement, dans les courbes le courant a tendance à ce trouvé à l'extérieur de celle-ci et la rotation juste avant, du bateau, sera plus aisée en y entrant le " nez " vers l'intérieur de la courbe.

    Sauf que ici on est exactement dans la situation inverse.  Ce sont les bateaux avalants qui viennent "planter" l'étrave dans une zone de moindre courant en laissant le Q dans la veine de courant qui fait virer, tout comme le font les bateaux mouches vers la statue de la Liberté.  

    Ici le bateau est montant et la zone de courant n'est pas sur la rive droite vers où il va.  Le courant quand il y en a vraiment est de là où il vient (extérieur du virage).  Un indice intéressant avec le quai qui est sur la rive gauche.  

    Je persiste : ici il n'y a rien de spécial il vire dans une veine de courant tranquille, le courant est minime dans une rivière presque à sec comme on peut le voir avec la hauteur du quai.  S'il avait voulu utiliser le courant il aurait fait son évitage dans l'autre sens (horaire) - ici il s'en foutait, il a largement la place puisqu'il ne joue jamais sur la vitesse (pas de marche arrière) bref il fait tranquillement un virement sur l'erre.  

    Tiens regarde comment ils font quand il n'y a pas de place, là ils jouent constamment avec la vitesse passant aussi la marche arrière



    bah j'imagine que l'on est pas en HS puisque l'on parle de bateaux à roue à aubes australien

    A+ Xtian
    avatar
    pif30

    Messages : 1904
    Date d'inscription : 08/06/2010
    Age : 68
    Localisation : Cévennes - Gardoise

    Re: Roues à Aubes

    Message  pif30 le Ven 30 Sep 2016 - 16:20

    Re ;
    Oups , je m'étais trompé dans la position du bateau et notre Xtian préféré " exactement dans la situation inverse " nous a bien rétablit le déplacement du bateau par au déplacement de l'eau; Pour cette vidéo, regarde bien le courant et tu constatera qu'il est plus fort sur la droite de l'écran qu'a gauche. Certainement dus à la différence de profondeur.
    Dans la façon de se retourner, je précise qu'elle n'est valable que en remontant le courant .
    Sur cette dernière vidéo, il font un retournement en partant d'un bateau qu'y descend la rivière et non la remonte . On le voie bien en prenant un repaire sur la rive et les montants de cabine.
    Il fait la manouvre à la machine mais jamais en marche arrière ou très très peu. Les deux leviers qu'il manipulent sont / pour le grand, le sans de marche / pour le petit la commande de vanne registre ( accélérateur )
    Non on est toujours dans le sujet, et puis ces mon sujet donc je suis d'accord sur vos interventions qui peuvent me données d'autres idées ou vues sur le sujet .
    avatar
    xtian29

    Messages : 10751
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 55
    Localisation : Far Ouest

    Re: Roues à Aubes

    Message  xtian29 le Ven 30 Sep 2016 - 20:08

    Pif a écrit:regarde bien le courant et tu constatera qu'il est plus fort sur la droite de l'écran qu'a gauche. Certainement dus à la différence de profondeur.

    Tatata il n'y a pas plus de courant à droite, du coup je suis allé voir où ça se trouve et il ne peut pas y avoir plus de courant dans la fin du retournement car c'est l'intérieur d'une courbe de la rivière

    En fait c'est pour ça aussi que je parlais du quai qui est derrière car il se trouve obligatoirement dans une zone avec plus de fond ... car plus de courant .

    Je suis d'accord avec toi que dans une rivière si le fond remonte le courant s'accélère mais en ligne droite. Mais pas dans une courbe : ici c'est la zone intérieure qui est moins profonde qui a aussi le moins de courant.

    Et c'est ainsi que les fleuves et rivières finissent par faire un tas de méandres comme la Seine. Le courant est plus fort en extérieur de virage (force centrifuge) il sape les berges et fini par aller encore plus loin dans le virage. A contrario dans l'intérieur du virage le courant est moins fort, les alluvions se déposent, le fond remonte, le courant diminue et le fond remonte encore et sa s'envase ou s'ensable. A terme les rivières font des S à n'en plus finir

    Voilà l'endroit où ça se passe : Sur la Murray River à Echuca

    Le courant viens de la droite - ça fait un virage au droit du quai - la zone où le courant s'accélère est obligatoirement là où j'ai mis les ronds - cherche pas avec les différences de fond ou autres : c'est physique !! - J'ai mis la position du vidéaste et la trace du canot

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Bah, maintenant tu peux garder ton idée pensant qu'il s'aide du courant pour son virage mais c'est une impression de terrien, de cul terreux ou de bachibouzouc qui ne sait pas nager : ça n'est pas du tout le courant qui fait tourner ce canot, il est juste sur son erre.

    Un navire à hélice aurait gardé de la propulsion pour virer plus court en soufflant le safran mais un truc à roue à aube a un rayon de giration plus grand avec la propulsion ...

    Voilà voilà

    Pour la seconde vidéo sur 5 minutes il est quand même 1.30 min en marche arrière même s'il dose assez peu de vitesse. Maintenant que ce soit faire un évitage en travers du courant dans une zone ouverte ça ne change rien si c'est en montant ou en avalant, Il y a juste qu'en avalant c'est toujours plus impressionnant, ici il est en avalant mais le courant est quasi nul. Visiblement sur ces rivières australienne il y a très peu de courant, du moins durant la saison des balades touristiques car quand tu vois la hauteur du quai, en saison des crues ça doit déménager !

    A+ Xtian




    avatar
    pif30

    Messages : 1904
    Date d'inscription : 08/06/2010
    Age : 68
    Localisation : Cévennes - Gardoise

    Re: Roues à Aubes

    Message  pif30 le Sam 1 Oct 2016 - 7:49

    Bien l'bonjour ;
    Merci Xtian pour " c'est une impression de terrien, de cul terreux ou de bachibouzouc qui ne sait pas nager " cela fais plaisir de discuté avec toi .
    Je garde effectivement mon opinion , même si elle ne te convient pas ( désolé ) et continu sur le sujet de départ .
    Fin du hors sujet
    Donc votre avis me fait choisir une position central des roues par rapport à la longueur de coque .
    Pour leur profondeur de pénétration dans l'eau par rapport au font de coque, doivent elles être au même niveau ou légèrement au dessus ( je parle de la partie extérieur de la roue, ça gente ci je peu dire )
    avatar
    alain meyer

    Messages : 392
    Date d'inscription : 25/02/2011
    Age : 75
    Localisation : Les Pommerats/Jura/CH

    Re: Roues à Aubes

    Message  alain meyer le Sam 1 Oct 2016 - 9:01

    Bonjour

    Pif : Ne t'en fait pas, les terriens-cul terreux nourrissent aussi les petits marins sans vue au-delà de leur nez. Je fais partie de la même race que toi, j'ai navigué pendant plus de 40 ans, sur les mers du globe (avec des voiliers), je n'ai jamais pensé à donner des leçons (de savoir vivre peut-être).

    Xtian : le Bachibouzouc que je suis te fait bien saluer, mais je sais nager et cela je peux te l'apprendre.

    Je retourne vers mes animaux dans ma petite ferme et je vous laisse à une navigation fluviale....

    Bon vent
    Alain
    avatar
    pif30

    Messages : 1904
    Date d'inscription : 08/06/2010
    Age : 68
    Localisation : Cévennes - Gardoise

    Re: Roues à Aubes

    Message  pif30 le Sam 1 Oct 2016 - 10:23

    Re
    Hello Alain, il n'y a pas de problème, juste une divergence d'opinions exprimée avec emballement, mais rien de grave de mon coté et les commentaires de notre ami Xtian sont toujours ( sic ) bien documentés.
    Saufs peut-être pour bachibouzouc que l'on devrais écrire " bachi-bouzouk" qu'y sont des Cavaliers faisant partie des troupes irrégulières de l'armée ottomane, que je ne suis pas, mais employer comme insulte et ne me touchant pas. D'autre part, je sais nager pas trop mal et il y a beaucoup de marins qui ne le savent pas . Pour " cul terreux" j'ai les moyen de m'acheter quelque vêtements.
    Pas de rancune de ma part et continuerais a apprécier les remarques de notre ami .
    Cordialement à tous
    avatar
    xtian29

    Messages : 10751
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 55
    Localisation : Far Ouest

    Re: Roues à Aubes

    Message  xtian29 le Sam 1 Oct 2016 - 10:31

    Hello  

     je te demande de m'excuser Pif si je t'ai heurté avec cette volée du Capitaine Haddock, elle m'est venue parce que ces jours-ci on entend partout sur les radios et télé des hommages à Tintin et ... Capitaine Haddock.

    Ça n'était pas dans mes intentions de te choquer, juste de l'humour dont je suis désolé que tu ne l'aies pas vu ainsi.  

    Le début de ma phrase disant "si tu veux garder ton idée ... " était peut-être maladroite mais là aussi pour clore le débat comme tu le fait maintenant, on ne va pas en discuter mille ans, tu as ton idée, je ne suis pas d'accord j'ai expliqué pourquoi ... Bin c'est tout !

    Passons à l'enfoncement des pales dans l'eau !

    Et mille excuses encore  
     

    @ Alain : Tu es Suisse ou mercenaire ottoman pas très discipliné ?  Car c'est la définition du Bachibouzouc

    Pour ce qui est de ta première phrase ... pfff  ... du blabla insipide à venir se mêler d'une discussion en y mettant le feu plutôt que donner un avis technique sur le virage de ce bateau.

    Car c'est quand même le propre de toute discussion que d'argumenter et expliquer pourquoi on est ou non d'accord sur l'affirmation d'un autre.   Maintenant si toi tu prends ça pour du "donneur de leçons" et qu'ensuite tu te sens immédiatement concerné par le terme de cul-terreux qui passe par là ...

    Enfin puisque tu te penses bien malin à nous donner ton pedigree, sache que si je ne suis qu'un "petit marin qui ne vois pas plus loin que son nez" (sic), mon ascendance coté maternel est purement cul-terreuse, ma grand mère était fermière avec vaches, cochons, lapins, poules, champs de blé et de choux fleurs, pire que ça encore mon grand-père était maréchal ferrant et ma mère ne savait pas nager !  Tu penses toujours que j'insulte tout le monde ou que l'humour est une valeur apparemment pas à la portée de tous ?

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Tiens en cherchant cette image j'ai aussi vu celle-ci qui pour le coup m'a bien fait marrer  

    Bebert38 si tu lis ceci j'imagine et j'espère que sais ce qu'est l'humour !

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    A+ Xtian
    avatar
    pif30

    Messages : 1904
    Date d'inscription : 08/06/2010
    Age : 68
    Localisation : Cévennes - Gardoise

    Re: Roues à Aubes

    Message  pif30 le Sam 1 Oct 2016 - 10:47

    Re ( bon cela fait plusieurs fois)
    pas de blêmes sur tes propos qu'y mon fait bien rire
    Mais ne vous chipotez pas pour de simple exubérances verbale. La Suisse étant loin de la Bretagnes, réagissez comme Tintin sur le premier dessin "http://nsa38.casimages.com/img/2016/10/01/161001103705956672.png
    et " Passons à l'enfoncement des pales dans l'eau !

    Contenu sponsorisé

    Re: Roues à Aubes

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 18 Jan 2018 - 14:38